Voix sur ton chemin…

12 tribus d’Israël, 12 apôtres, 12 portes de la Jérusalem céleste ; 12 témoignages…

Que représente pour vous ce pèlerinage ? Qu’est-ce qui vous a marqué ?

 

PHILIPP MAGRACHEV

37 ans

Un rêve

Venir en Terre-Sainte était un rêve depuis mon baptême à l’âge 18 ans. La visite du Mont des Oliviers m’a permis de retrouver les lieux bibliques.

 

MICHELE BARTHOLOT

76 ans

La réalité palestinienne

Je voulais toucher et voir de près la réalité de la vie quotidienne des Palestiniens. La vision de nuit de Jérusalem fut magique, extraordi-naire… 

 

PATRICIA MUZARD

48 ans

Une prise de conscience

C’est une prise de conscience qu’il se passe quelque chose de primordial ici. J’ai pu reprendre mon souffle dans des lieux d’une grande force spirituelle qui s’ac-cordent avec ma philosophie bouddhiste.

 

BRICE TANTIN

23 ans

Une remise en question

Etant croyant non-pratiquant, ce pèlerinage réveille en moi un besoin de réflexion et de remise en question : l’isolement dans le désert m’a été très bénéfique. J’ai été agréablement surpris par la souplesse de la cérémonie d’ouverture du shabbat à la synagogue et par l’implication des jeunes au cours de la célébration.

 

ISABELLE HUGUET

47 ans

De la vigueur à ma foi

Je suis revenue en Terre Sainte, terre que j’aime, pour m’imprégner de l’atmosphère où a vécu Jésus et pour redonner de la vigueur à ma foi. J’ai été touchée par la simplicité des gens, leur entente et l’harmonie au sein du groupe : c’est une expérience humaine unique.

 

LUCIE BUCHAILLAT

49 ans

De l’émotion

Je voulais faire depuis longtemps ce pèlerinage avec mon époux. Bien qu’il soit décédé, au fond de moi, c’est ensemble que nous avons parcouru la Terre Sainte. J’ai ressenti beaucoup d’émotion lors de la traversée du lac de Tibériade.

 

PIERRE CHEVALIER

62 ans

Un coup de cœur

 C’est un véritable coup de cœur pour le pays, tant sur le plan humain que spirituel, qui m’a motivé à revenir 20 ans après. L’explosion de la colonisation, entre-temps, m’a particulièrement impressionné : des blocs de lego ont été substitués aux cailloux des collines.

 

LURANO ALFONSO

82 ans

Ressentir une présence

Avec l’âge je me sens de plus en plus proche de Jésus, pouvoir marcher sur ses pas est une riche expérience : j’ai pu ressentir sa présence lors de mes prières et mieux comprendre son chemi-nement et ses souffrances. Je repars donc ressourcé et fort de ma foi.

 

PATRICK FORET

66 ans

Richesse des rencontres

Etant déjà venu, je manquais de motivation : j’avais peur que la dimension religieuse ne soit trop importante. Au final, je ne regrette en rien ce séjour riche en rencontres, à tel point que j’ai trouvé qu’il n’y avait pas eu assez de prières !

 

LOUISETTE LANQUETIN

55 ans

Un imprévu

Je n’avais absolument pas prévu de partir, ce pèlerinage m’a été proposé au dernier moment. Il y a 20 ans j’y étais allée par curiosité, cette fois-ci, ma foi m’y a poussée. J’ai redécouvert les lieux saints, j’ai suivi d’un peu plus près les traces du Seigneur et j’ai pu ressentir sa présence.

 

BRIGITTE PRIVEL

53 ans

Un devoir

Comme un musulman se doit d’aller à La Mecque, je me devais d’aller à Jérusalem. Cependant la dimension du simple pèlerinage a été dépassée : ensemble, nous avons vécu nos différences.

 

CATHERINE HUGUET

17 ans

Une ouverture d’esprit

Si je n’étais pas venue, j’aurais eu peur de le regretter. J’avais à la fois besoin d’un dépaysement et de découvrir cette terre si importante pour les Chrétiens dont on me parle depuis mon enfance. J’ai pu rencontrer de nouvelles personnes et d’autres manières de vivre : c’est une ouverture esprit.