Vogue la galère

Les quatorze pagaies déchirent d’un même mouvement l’eau orangée de la Rivière des Parfums. Il est à peine sept heures, et la course de pirogues vient de s’élancer, inaugurant la fête de la Rivière

Les quatorze pagaies déchirent d’un même mouvement l’eau orangée de la Rivière des Parfums. Il est à peine sept heures, et la course de pirogues vient de s’élancer, inaugurant la fête de la Rivière. Au coup d’envoi, le barreur de chacune des douze équipes saisit sa rame et donne une impulsion musclée à son embarcation. Le public amassé sur les berges fait monter la pression dans des cris d’encouragements. Parmi les plus acharnés, certains spectateurs perchés sur leurs sampans encadrent le parcours. La bataille s’engage entre les oranges, les jaunes et les verts, tous sponsorisés par le luxueux hôtel Morin de Hué! Tous les coups sont permis. Deux bateaux se percutent, les rameurs s’agrippent aux bouées pour gagner du temps dans les virages…. Certains se jettent à l’eau pour remplacer en cours de route les sportifs épuisés. Dans le rôle des arbitres, des policiers en uniforme beige sillonnent le cours d’eau en canot à moteur. En plus de celles du public, les gagnants de la première manche tentent de conserver les faveurs divines en déposant des offrandes au milieu de la Rivière. En tout esprit sportif !