Un voyage en ramal !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Francisco Flores et Claude Coltel, l’un chilien, l’autre français, vivant au Chili, sont venus présenter leur livre documentaire « Sobre las huelas del ramal » (« Sur les traces du Ramal ») lors d’une conférence-exposition intitulée « Le Chili s’invite en Bourgogne » à Nicéphore Cité, de 18 à 19 h, jeudi 10 avril. Illustrant le rôle social important du dernier petit train traversant la région du Maule au Chili, le livre dévoile un travail photographique unique.

Francisco, photographe professionnel au Chili et Claude Coltel, OLYMPUS DIGITAL CAMERAphotographe amateur se sont lancés un défi fou en avril 2009 : parcourir les 88kms, en 5 jours, séparant Talca (sur les côtes du Pacilfique) de la Constitucion (dans la vallée centrale), sur le chemin du dernier train de passagers encore fonctionnel « Le Ramal ». Le but étant d’expliquer et mettre en évidence le rôle social du petit train. En effet, celui-ci (mis en place depuis 1892, dernier train des 33 existants auparavant) est indispensable pour les habitants de la région du Maule, vivants isolés des grandes villes. Les chemins étant difficiles d’accès, le train est le moyen le plus rapide pour accéder aux villes. De plus, cela leur a permis de mettre en avant les paysages exceptionnels qui l’entourent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAEn avril 2010, il réitère l’expérience puis en mars 2010 (suite au tremblement de terre du 27 février 2010, un dès plus fort existant à ce jour) afin de constituer un registre de l’état de la voie, 3 semaines après le séisme.

L’exposition complète au conseil régional de Bourgogne !

Claude et Francisco
Claude et Francisco

 

L’exposition complète se trouve actuellement au conseil régional à Dijon jusqu’au 25 avril prochain. Les deux photographes ont souhaité partager leur aventure ce jeudi à Chalon-sur-Saône, ville de la photographie. La Saône-et-Loire est un territoire qui leur tient à cœur, le pont du ramal sur la voie ferroviaire a été construit par les ateliers Schneider du Creusot. De plus, la Bourgogne a établi un accord de coopération (que ce soit dans l’industrie, dans le vin, la culture, etc.) avec la région du Maule. L’exposition ne pouvait donc se faire qu’en Bourgogne !

« Un travail unique ! »

OLYMPUS DIGITAL CAMERAClaude explique l’idée du projet : « Cela fait 6 ans maintenant que je suis au Chili, avant je vivais en Champagne Ardenne. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire de ma passion de la photo. Au bout de 5 mois, j’ai rencontré Francisco. J’ai fait ma première exposition en août 2008. Ensuite, j’ai participé à des ateliers photo, mais c’est Francisco, devenu mon ami, qui m’a le plus appris. On travaille dans le même sens, on aime les choses bien faites. J’avais l’intention de partir à l’aventure seul pour prendre des photos, mais sans projet d’exposition en tête. Quand Francisco a appris cela, il a voulu venir avec moi. Ça m’a particulièrement pris au cœur de faire ce voyage sur l’histoire du petit train ».

Francisco ajoute : « Le travail est né de notre amitié et de ce besoin d’aventure, mais également du fait que le ramal est un mythe dans la région et aucun travail n’avait été effectué à partir de photos. On trouve seulement des études historiques et des dates de références dans la littérature. Pour nous, c’était l’opportunité de faire un travail unique. Mais ce qui est le plus important c’est d’avoir permis à d’autres artistes de développer un travail à partir de ce petit train. Aujourd’hui, beaucoup de personnes essayent de se rapprocher du Ramal. D’autres, qui ont quitté les lieux pour les grandes villes, sont émues de voir les photos et se rappeler des paysages ».