Un drôle de Noël en compagnie de Scroodge

Cette année, préparez-vous à passer un incroyable et amusant Noël en vous plongeant dans l’univers de Dickens et son personnage Scroodge, un vieillard avare, au cœur aussi sec que le granit, qui méprise cette période de l’année et la date du 25 décembre. Ce film en trois dimensions (seulement pour certaines salles) va ravir petit et grand.

Affiche du film "Le Dröle de Noël de Scrooge"Une scène du film "Le Dröle de Noël de Scrooge"Ce film raconte l’histoire d’un marchand de Londres, Ebenezer Scroodge qui est connu comme un homme très riche et avare. Ce vieillard solitaire et insensible qui vit dans l’obsession de ses livres de comptes. Il n’est touché par rien, pas même la mort de son associé Marley, ni la pauvre condition de son employé Bob Cratchit et de sa famille. Il va vivre, cette année, un Noël qu’il n’est pas prêt d’oublier de sitôt. Ainsi, il va recevoir la visite du fantôme de son défunt associé. Celui-ci vient lui annoncer d’autres visites tout aussi magiques et surprenantes, celles des fantômes des Noël passés, présents et futurs. Ces esprits vont le faire replonger dans ses propres souvenirs afin de le changer.

Robert Zemeckis le brillant réalisateur du Retour vers le futur et Forrest Gump, nous livre ici un fabuleux et amusant conte de Noël haut en couleur. Cette histoire fidèlement adaptée du roman de Charles Dickens parvient à nous faire plonger dans l’ambiance des fêtes de Noël. Nous entamons avec le héros une réflexion sur ces fêtes. L’utilisation des images de synthèses et du « motion capture » qui utilise les mouvements et le visage des acteurs donne ainsi dimension saisissante et captivante à l’ensemble. Côté casting, l’incroyable prestation de Jim Carey (the Mask, le Grinch) qui double 8 personnages au total dont Scroodge, contribue beaucoup à la réussite du film. On retrouve aussi Gary Oldam (Batman Begin, Dracula) ainsi que Colin Firth (Mama Mia) et Robin Wright Penn (Beowulf) en ce qui concerne le doublage. Pour ce qui est de sa première semaine dans les salles obscures, le film a totalisé en France 4 990 494 entrées et tenue la 3ème du classement, et a rapporté 30 051 076 $ aux U.S.A (chiffres d’après CBO box-office).

Ce film est un merveilleux conte qui séduira petit et grand, même les plus réfractaires, de par sa beauté 3D et le soin porté à l’animation des personnages et des décors, mais aussi par la prestation de Jim Carey et la force de son histoire qui transporte du début à la fin. Un très bon film pour passer les fêtes.