Typo dans la rue_dxo_1920-22

Typo dans la rue le bilan

Avis d’Antoine, premier rédacteur en chef de Typo, en 1998, et actuellement grand reporter à TF1 pour l’émission 7 à 8 du dimanche soir.

Je voulais vous féliciter pour le travail que vous avez réalisé pendant ces quatre jours. Pour votre implication. Pour votre intelligence. Pour votre sympathie aussi.
J’ai été très impressionné par votre enthousiasme. Par votre force de travail. Par la capacité que vous avez eu à entendre les critiques, à corrigez vos erreurs, à vous remettre en cause. Vous êtes, tous, des jeunes femmes et hommes avec qui il est a été très agréable de travailler.
J’espère que ça vous a plu. J’espère que vous ne me tiendrez pas rigueur de quelques critiques peut-être un peu virulentes, de quelques remarques pas très diplomatiques, de signes d’impatience ou de frustration. Je ne pensais pas, mardi (jour de la formation NDLR), devenir aussi exigeant avec vous. Mais vous avez été très bons. Alors j’ai placé la barre plus haut.
Faites moi part de vos critiques. Dites moi ce qui vous a plu, ce qui vous a dérangé, les doutes que vous avez encore, les espérances que cela a pu susciter. 
Pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient persévérer dans le journalisme, qui auraient besoin d’infos, de contacts, d’aide, ou même qui chercheraient un lit pour passer une nuit à Paris, j’ai des infos, des contacts, et une chambre d’ami. N’hésitez pas à faire appel à moi.
Un festival Chalon dans la Rue n’est jamais quelque chose d’anodin. Ce sont des moments forts, des rencontres importantes. On a vécu ces moments, maintenant on est des potes. Vous avez mon numéro.
Bonne route et continuez comme ça.
Antoine
Avis de Cécile Lamalle, responsable de la communication du festival (septembre 2015)

Le temps manque souvent pour prendre le temps de voir, lire et écrire.

Mais par ce petit mot je tenais à saluer le travail des lycéens, de Typo dans sa globalité, tout au long du festival 2015.

Les compagnies se sont pliées au jeu des itw et des reportages et le rendu, me semble-t-il, fut de grande qualité.

Les reportages de Typo sont tous compilés dans notre revue de presse 2015 au même titre que les articles de Libé ou les inrocks et contriburont également à montrer la richesse de notre activité et la richesse des propositions artistiques de Chalon dans la rue.

Je voulais te témoigner ainsi qu’aux étudiants de mon soutien dans cette rentrée qui finalement n’en n’est pas une.

Bon courage à vous tous.

Cécile Lamalle
L’Abattoir / Chalon dans la Rue
Responsable de la Communication