Archives par mot-clé : Japon

Passion Manga

Caro-lyn, passionnée de dessin, a découvert l’univers du manga durant ses années lycée. Imprégnée par la culture nippone et souhaitant faire perdurer cette passion, elle décide d’emprunter la voix artistique dès la sortie du lycée, en tant qu’illustratrice, principalement, tout en continuant son parcours de dessinatrice de mangas  En savoir plus sur les mangas. Elle expose et fait connaître son univers en Bourgogne depuis de nombreuses années, donnant aussi des cours de dessins. Aujourd’hui, il y a bien du chemin parcouru par la jeune fille qui s’émerveillait devant ces personnages japonisants. Elle dessine, scénarise, édite, et diffuse elle même ses propres mangas.

Sayonara

SAM_0634Au Japon, il est d’usage de commencer une lettre par des vœux saisonniers. Le bonheur associé aux feuilles rouges de l’automne, aux paysages blancs de l’hiver, à l’éclosion des fleurs de cerisiers ou au ciel clair de l’été, remplit les premières lignes de manière à diriger délicatement le lecteur vers un contenu plus informatif. Il fait beau et chaud à Tokyo, la saison des pluies semble être passée même si chacun s’étonne que cela n’ait pas duré plus longtemps.

Continuer la lecture de Sayonara

Des étrangers au club

le club de judo qu'a rejoint Sanni, au centre.
le club de judo qu’a rejoint Sanni, au centre.

Les clubs d’université au Japon suivent une logique bien différente de la nôtre. Portant chacun le même survêtement, leurs membres occupent leurs propres tables à la cafétéria et ne sortent qu’en groupes. Leurs entraînements sont presque quotidiens, et tous semblent sacrifier leur temps personnel au nom de l’équipe, même si l’activité du club ne demeure qu’extrascolaire.

Continuer la lecture de Des étrangers au club

Virée dans le sud

vue sur Kagoshima, depuis ShiroyamaAu sud du Japon, il y a l’île de Kyushu. Au sud de Kyushu, il y a la ville de Kagoshima. La population y est plus âgée, le rythme moins soutenu qu’à Tokyo. Le tramway au look rétro se balade dans les avenues, avec en arrière-plan l’imposant . Certains jours, de la fumée blanche sort du cratère, rappelant que c’est l’un des volcans les plus actifs de l’archipel. Des refuges quadrillent la ville, ne sait-on jamais.

Continuer la lecture de Virée dans le sud

Tokyo vaut bien un billet

Célébration d'un mariage au temple Meji-jingu, à TokyoCela fait deux semaines que le soleil règne sur la plaine du Kanto. Mais, cher lecteur déprimé par le « printemps pourri », ne vous inquiétez pas, ce bonheur est court : la saison des pluies arrive très bientôt. Cette parenthèse réjouissante a été l’occasion de redécouvrir Tokyo, la capitale, près de 40 millions d’habitants. Les rues scintillent des enseignes lumineuses des boutiques, qui dominent la foule noire de monde.

Continuer la lecture de Tokyo vaut bien un billet

Golden week

Ces derniers temps ont fleuri dans les villes des affiches demandant aux passants leurs plans pour la « GW ». Pourquoi pas un tour au parc d’attractions ? Pourquoi pas une virée dans le nord-ouest ? La « Golden week », la «GW», est une période phare dans le calendrier. Pendant une semaine, les jours fériés s’enchaînent, permettant aux employés de bureau d’enfin laisser tomber leur cravate pour respirer un peu.

Continuer la lecture de Golden week

Devant la télé japonaise

NHK (compagnie de diffusion du Japon)  - réseau public de télé, généraliste avec des déclinaisons plus thématiques
Réseau public de télé, généraliste avec des déclinaisons plus thématiques
Nihon Télébi – chaîne généraliste mais aussi beaucoup de mangas
Nihon Télébi – chaîne généraliste mais aussi beaucoup de mangas

Penché sur mon manuel d’apprentissage du japonais, le même conseil me vient à l’oreille. « Regarde la télévision ! C’est le meilleur moyen d’apprendre ». Face à ma surprise, on me rétorquait qu’à l’écran les kanji, – les idéogrammes chinois utilisés dans la langue japonaise – que j’avais appris en cours se répétaient plusieurs fois ; que des expressions utiles à la vie de tous les jours étaient reprises souvent ; que mon cerveau enregistrerait plus facilement les rouages de la langue de Matsuo Bashô*.

Continuer la lecture de Devant la télé japonaise

Les missiles nord-coréens vus du Japon

Le dictateur Kim Jong-Un

Il n’est pas un jour sans que la Corée du Nord ne fasse les gros titres de la presse japonaise. En début de semaine, l’installation autour de la capitale japonaise de destroyers équipés de moyens d’interception de missiles alimentait les débats. Vendredi, Pyongyang menaçait directement Tokyo de « représailles nucléaires ». Le Japon, la Chine, la Corée du Sud et les États-Unis, qui possèdent plusieurs bases militaires dans la région, se sont publiquement inquiétés des provocations provenant de Kim Jong-Un.

Continuer la lecture de Les missiles nord-coréens vus du Japon

C’est la rentrée !

En France, quand l’école rouvre ses portes après l’été, le ciel se couvre de nuages et les jours raccourcissent. Le mercure descend, emportant souvent avec lui le moral des élèves. Au Japon, c’est le contraire. Quand les cerisiers sont fleuris et que chacun dit « sayonara » à l’hiver, c’est la rentrée ! Les premières années déambulent dans le campus les yeux grands ouverts et participent à l’agitation qui a enfin repris.

Continuer la lecture de C’est la rentrée !

De l’admiration de la nature

cerisiersLe 20 mars, la durée de la nuit était égale à celle du jour. Au Japon, l’équinoxe de printemps est une journée spéciale. Elle est en effet, fériée. Autrefois, le Shubun no Hi – « le jour de l’équinoxe vernal », commémorait les âmes des membres disparus de la famille impériale. Après la Seconde Guerre mondiale, elle est devenue dédiée à « l’admiration de la nature ». On y prie notamment pour les récoltes à venir. On peut se demander comment la signification d’une même fête a pu changer si soudainement après 1945. Il faut y voir l’influence de l’occupation américaine qui, de 1945 à 1952, a cherché à limiter l’influence de l’empereur, dont l’aura avait galvanisé la nation durant la guerre.

Continuer la lecture de De l’admiration de la nature

Au marché aux poissons

Dans les allées de Tsukiji Depuis la période où on les appelait encore les Wa, les Japonais ont fait du poisson une base de leur alimentation. La chair crue du sakana – « poisson » – peut être coupée en fines lamelles et être mangée de cette manière (sashimi) ou collée à une base de riz par du wasabi (sushi). On peut aussi le déguster sous une forme de pâte compacte similaire à la quenelle (kamaboko) que l’on fait tremper dans un bouillon (oden). Le populaire onigiri n’est qu’une boule de riz entouré d’algue avec au centre du saumon, du thon ou de la crevette, parfois du congre ou de la rascasse.

Continuer la lecture de Au marché aux poissons

Haricots, chocolats et nouvelle année

 

Le quartier Shinjuku (2009 - Morio)

Le 3 février, les Japonais se sont essayés au lancer de haricots. Ils répètent « Les démons dehors ! Le bonheur à l’intérieur ! » en lançant des grosses poignées de graines. Celles-ci s’envolent puis recouvrent le sol des temples et des maisons. Cette cérémonie est appelée le Setsubun. Elle est supposée chasser les mauvais esprits des foyers, et apporter la bonne fortune pour l’année à venir. Elle coïncide avec l’arrivée du printemps dans l’ancien calendrier lunaire. Mon appartement fut littéralement recouvert de haricots ; mais la satisfaction de savoir que les démons ont fui mon habitat l’emporte sur les longues minutes de ménage qui ont suivi.

Continuer la lecture de Haricots, chocolats et nouvelle année

Ganbatte !

Alexis au travail de japonais ( K. Myeong - crédit photo) Cette semaine était la semaine des examens et des rapports à rendre. Les cafés sont squattés par les étudiants dont les classeurs et les manuels débordent des sacs. À la bibliothèque, il n’y a plus une place de libre devant les ordinateurs. La salle d’études, ordinairement vide, est occupée par des dos cambrés sur leurs livres. Alors que se profile la fin du semestre d’automne, le temps est aux bilans. Certains tirent les comptes définitifs de leur séjour sur l’archipel, et rentrent au bercail en février ; en les voyant, je me rends compte de la chance de rester encore un semestre de plus.

Continuer la lecture de Ganbatte !

Une heure avec les maid

Les plats servis sont disposés de manière "mignonne". Ici, une glace ressemblant à un ourson. (crédit photo: K. Myeong) Tokyo est connue pour ses excentricités. La nuit, les néons de milliers de boutiques illuminent les rues, et sont autant d’invitations à s’aventurer dans des lieux parfois très originaux. À côté des bars plus traditionnels existent des cafés aux thèmes plus… provocants. Certains bars enferment leurs clients dans des cellules de prison et leur servent leurs boissons dans des seringues. Dans d’autres, les clients peuvent se payer un vrai chat pour une heure. Dans un autre registre, les maid cafés participent à la réputation de Tokyo l’insolite.

Continuer la lecture de Une heure avec les maid