OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Spectacle de jonglerie au Réservoir !  

Sur scène se dessine un chantier… mais quand Vincent Regnard, se voit enfermé dans une boîte et arrive à en échapper, il se met à manipuler des tubes métalliques, les observe, les range et se met à jongler avec… le spectacle « Tiens-toi droit » de la Cie Manie, est lancé avec humour et dérision ! Cet après-midi, ce spectacle grand public, au Réservoir, à Saint Marcel, a séduit 82 personnes, salle plus que complète !

« Le spectacle s’articule en déclinaison : tout d’abord une boîte, puis OLYMPUS DIGITAL CAMERAun cadre et les tubes métalliques. On passe d’un espace fermé, qui est la boîte, sorte d’emprisonnement lié aux lois, au travail… le personnage y échappe peu à peu, et jongle avec les tubes métalliques. Puis il laisse apparaître au final des tipis métalliques, symbole de vie nomade, de voyage et de liberté ! » explique Vincent Regnard concernant l’histoire du spectacle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe spectacle est sorti pour la première fois en novembre 2012, théâtre Mansart à Dijon, ville où siège la compagnie. Sa création s’est réalisée pour la plus grande partie au Réservoir, lors d’une résidence il y a 2 ans. Vincent Regnard, artiste jongleur a coécrit le spectacle avec Agnès Celerier.

Un spectacle, fait de déclinaisons surprenantes

« J’avais envie de travailler avec des boîtes, j’en ai essayé des tonnes, OLYMPUS DIGITAL CAMERApour n’en garder qu’une. Mais celle-ci était trop grande pour la manipuler et trop petite pour tenir debout dedans. Voilà ce qui a amené l’histoire. La boîte est symbole de maison, de voiture, d’environnement fermé… le personnage essaye d’y échapper… Par la suite, j’ai eu envie de jongler avec des objets linéaires, onduleux et froids. J’ai donc utilisé ces tubes, matériel à la base repoussant que j’ai voulu rendre beau ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERAVincent jongle depuis 12 ans mais à la base, avec des balles. Ce spectacle et surtout les compétences qu’il requiert, ont demandé à l’artiste 2 années de préparation. Il avoue : « C’était un travail difficile. Je ne savais pas manipuler les bâtons avant. C’était un réel challenge pour moi ».

Une salle obscure, une musique intriguante, et pourtant… de nombreux éclats de rire des enfants !

Dans la salle, les jeunes de 3 à 12 ans étaient nombreux… Le spectacle n’était à l’origine pas dédié à ce public. Voyant l’intérêt porté par les jeunes, Vincent adapte son spectacle. Ceux en journée avec un public jeune sont plus drôles, plus sympas alors que ceux joués en soirée sont plus détachés et axés sur la danse.

Olivier, venu avec ses 2 enfants a apprécié la représentation, même s’il était plutôt occupé par sa fille cadette, Louison, âgée de 3 ans qui a trouvé le spectacle un peu long. Son frère Antonin, 5 ans, a adoré le spectacle et surtout les lancées de bâtons ! Vincent précise que le spectacle intéresse les petits, âgés de 6 ans minimum, en dessous, le spectacle risque de paraître un peu long, comme l’a ressenti Louison.

18 enfants du centre de loisirs de St Marcel étaient également présents. Alexandra, leur animatrice a été enchantée du spectacle, elle confie : « Il y a une belle technique. C’est original de manipuler ces objets. On sent l’expérience du jongleur. L’univers est poétique, magique, j’ai bien aimé ».