Sayonara

SAM_0634Au Japon, il est d’usage de commencer une lettre par des vœux saisonniers. Le bonheur associé aux feuilles rouges de l’automne, aux paysages blancs de l’hiver, à l’éclosion des fleurs de cerisiers ou au ciel clair de l’été, remplit les premières lignes de manière à diriger délicatement le lecteur vers un contenu plus informatif. Il fait beau et chaud à Tokyo, la saison des pluies semble être passée même si chacun s’étonne que cela n’ait pas duré plus longtemps.

Il n’y a qu’en Inde et au Japon que juillet est un mois étudié. Alors que commence l’année scolaire au pays de Gandhi, le semestre d’été s’achève ici. Les étudiants en échange comparent leurs dates de retour. Il y a ceux qui pleureront chaudement dans les coursives de l’aéroport, ne daignant quitter ni les nouveaux amis ni un sol fascinant et curieux. Il y a ceux qui s’apprêtent à embrasser le tarmac du pays natal, fatigués d’un Japon parfois peu accueillant et difficile à comprendre.

J’ai l’impression d’être pris entre les deux. D’un côté, je suis heureux de rentrer au bercail. De l’autre, je me plaisais bien en immersion sur l’archipel. L’impression de toujours découvrir, de toujours apprendre est une constante des plus de 280 jours que j’ai passés dans la baie de Tokyo. Je suis venu pour apprendre sur le pays et sur moi-même, je reviens contenté. L’atmosphère unique de Tokyo et la nourriture succulente sont deux des choses qui vont me manquer. Partager chaque semaine mes impressions et mes expériences sur le pays, aussi. C’était un vrai plaisir que d’écrire ces chroniques, et j’espère qu’elles ont su refléter une image plus claire du Japon chez le lecteur. Je rentre bientôt, avec l’intuition que bientôt j’y retournerai. Bref, ce n’est qu’un au revoir, sayonara !

Note : Pendant cette année scolaire, au cours de ces 39 chroniques, Alexis Hontang, journaliste à Typo, vous a fait vivre son approche du Japon, où il a passé, à Tokyo, sa 3ème année de Sciences-P0. Il en a aussi profité pour découvrir un peu mieux l’Asie du sud-Est : Corée, Thaïlande, Laos…

Il sera de retour en France le 2 août. Il passera sa 4ème année à Sciences Po Paris, section journalisme international…un retour vers ses passions lycéennes… le journalisme.