Sauvegarde 71 (SDIT) – Les produits stupéfiants.SDIT

Catherine Delorme est directrice du pôle Prévention et soins des addictions au sein de l’association Sauvegarde 71. Après une première invitation, il y a un peu plus d’un an pour traiter de l’addiction aux écrans, c’est cette fois la question des produits stupéfiants sur laquelle elle intervient L’occasion de revenir sur les différentes drogues que l’on peut se procurer en France, parfois d’une simplicité affligeante, et leurs usages, différents d’une génération à l’autre. Et ce malgré la législation en vigueur. Du cannabis à la résine en passant par la cocaïne ou encore l’ecstasy. Des usages souvent corrélés aux usages de vie du consommateur qui parfois peut tomber dans une addiction lourde. Sauvegarde 71 agit dans deux directions. La première, la prévention des usages addictifs auprès des jeunes et des acteurs concernés. Mais également de recevoir ces personnes soucieuses de trouver des réponses, de l’écoute et aussi des soins. L’occasion aussi, à l’approche des prochaines présidentielles d’évoquer la délicate question de la dépénalisation et/ou légalisation du cannabis en France.