sapadstgermainb-25

Sapad, et l’école continue

Page 5

Macon – Anthony a été pris en charge par le SAPAD en première, année où il a développé un cancer.  Soutenu par sa mère et ses enseignants, il réussit, en 3 ans, à avoir son bac avec mention.  3 ans de lutte, de persévérance, de soins mais aussi de beaucoup d’amour. Il est actuellement en fac de pharmacie de Dijon. Un exemple de courage et d’espérance.

Une réflexion au sujet de « Sapad, et l’école continue »

  1. Bravo pour votre initiative. Les enfants malades aussi ont le droit d’étudier. Ce sont surtout ces enfants-là même qui ont soif de connaissance et qui font plus d’efforts pour réussir leur parcours scolaire.

Les commentaires sont fermés.