Rouge comme une écrevisse

Le touriste, un spécimen bien étrange… C’est ce mec à la couleur écarlate qui se prend pour un roi !

Photo classique, et payante, avec un porteur d'eau de la place jemaâ El Fna - Marrakechmarrakech Tour... en autobus...comme à Paris... Cela existe aussi en calèche...Le touriste se repère par son manque total d’intégration à la vie locale avec sa casquette vissée sur la tête et son bermuda beige acheté à la grande surface d’Ivry. Le drôle d’oiseau laisse sa fille de 14 ans sortir dans le souk avec débardeur et mini-jupe de circonstance. Le beauf trouve moyen de s’offusquer quand sa protégée est reluquée et appelée « gazelle » ! Les vieux du Club Med se trimballent avec de magnifiques tee-shirts « 100 % bonheur ».

Mendiant, mendiantes, vendeurs de toute sorte abordent le touriste sur la Place Jemaâ El fna de Marrakechtouristes arrivant dans la médina de marrakech avant de rejoindre leur riadLe touriste au Maroc se croit encore souvent en pays colonisé. La mise à mort d’un autochtone du pays serait sûrement un beau divertissement. Le supplice que subissent les serpents sur la place Jemaa-el-Fnâ de Marrakech les amuse, les rend admiratifs parfois. Quant aux mendiants, à peine ont-ils droit à un regard de pitié occidentale.

Les commerçants marrakchis ont bien saisi leurs profils et profitent de leur naïveté pour les arnaquer. « Oh la belle poterie, chéri, j’en veux une ! C’est combien ? 200 dirhams ? C’est cher ! » Finalement, le bibelot sera adjugé 100 dirhams. Le vendeur l’avait acheté au producteur 8 dirhams…

Le touriste ne voit en Marrakech que la triplette « piscine, glace et cadeau-souvenir pour tata Suzanne ». Jamais il ne lui viendrait à l’esprit que Maroc rime aussi avec « berbère », « cinéma de genre » ou « développement économique ». Il a une vision réductrice du pays qu’il n’a fait qu’apercevoir.

Touristes, cartes postales...images« Je suis allé au Maroc », se vante-t-il. Ce qu’il ne dit pas c’est : « Je n’ai rien vu de la culture, mais les palmiers de l’hôtel étaient très beaux ! »

Vision caricaturale ? Pas tant que ça à entendre de vrais Marocains. Et puis, nous sommes tous un peu comme ça, moi le premier…