Regards…

Avant de partir, je ne savais pas grand chose de la Roumanie, ce petit pays de l’Est dont on confond souvent la capitale, Bucarest, avec Budapest. Je ne connaissais la Roumanie que par l’histoire de sa Révolution, une histoire qui avait su me toucher à travers les photos du journaliste français Jean Louis Calderon…

Avant de partir, je ne savais pas grand chose de la Roumanie, ce petit pays de l’Est dont on confond souvent la capitale, Bucarest, avec Budapest. Je ne connaissais la Roumanie que par l’histoire de sa Révolution, une histoire qui avait su me toucher à travers les photos du journaliste français Jean Louis Calderon.
L’image que je m’en étais faite était celle d’un pays blessé et en état de choc. Mais une fois sur place, on se rend compte que, bien que les Roumains aient un passé très lourd, ce pays a beaucoup de charme et surtout une nouvelle génération très prometteuse.
C’est un endroit plein de contrastes. On a l’impression en se promenant dans certains quartiers que les voies et les immeubles ont été les cibles de bombardements récents. Mais à Timisoara, les rues aux trottoirs défoncés débouchent parfois sur de magnifiques parcs! Ce n’est pas pour rien que cette cité est surnommée la « ville des parcs », ou encore la « ville des fleurs »!