assises_jeunesse-dxo_1920P1000522_DxO_1920

Quand la jeunesse s’exprime

Parler, échanger, comprendre la jeunesse, c’est une main tendue entre les responsables politiques et les jeunes qui a eu lieu ce vendredi 12 décembre à Mâcon. Les premières assises départementales de la jeunesse de Saône-et-Loire sont une journée consacrée au dialogue, où les jeunes peuvent s’exprimer face à des élus, sans tabou et d’égal à égal.
Cette initiative de Fabien Sudry, Préfet de Saône- et-Loire, a permis de recueillir la parole des jeunes et de mieux comprendre leurs problèmes, leurs attentes.

assises_jeunesse-dxo_1920P1000510_DxO_1920
Une initiative départementale
Benoît Lepage responsable de projet citoyenneté à la Ligue de l’Enseignement
Benoît Lepage responsable de projet citoyenneté à la Ligue de l’Enseignement

C’est dans le cadre du « plan priorité jeunesse », dispositif national qui vise à développer les actions dirigées vers la jeunesse que la direction départementale de la cohésion sociale ( DDCS ) a organisé l’événement. « J’ai souhaité que les jeunes interpellent les élus », explique Martine Charrier Directrice DDCS. Des temps de préparation dans les classes participantes ont été localement organisés avec avec Benoît Lepage responsable de projet citoyenneté à la Ligue de l’Enseignement. Les assises se tiennent au Parc des Expositions de Mâcon, espace prêté par la ville.

Les 2 rapporteurs de la Commission 1
Les 2 rapporteurs de la Commission 1

Six ateliers d’une quinzaine de jeunes sont constitués, ce qui permet aux participants, le matin, de discuter entre eux puis, l’après-midi, de dialoguer avec des acteurs de la vie politique et sociale. C’est au final le point de vue de 80 jeunes que la quarantaine d’élus et professionnels travaillant avec la jeunesse peut entendre et commencer à apporter des réponses. « Chacun a pu s’exprimer », dit Fanny 23 ans, en emploi de service civique.

Stands des partenaires
Stands des partenaires

Un nombre important de structures a répondu présent, comme la Caisse d’Allocation Familiale ( CAF ), le Centre Régional de l’Information Jeunesse ( CRIJ ) ou le Centre d’Information et d’Orientation de Mâcon ( CIO ) ainsi que des représentants des préfectures de Mâcon et sous-préfecture de Chalon-sur-Saône. Les jeunes sont issus de milieux et parcours divers, élèves de lycée, général, professionnel, contrats d’avenir et services civiques. La forte mobilisation des élèves de lycée agricole a été remarquée. Ces élèves se sont distingués par leur implication et leurs participations aux échanges des ateliers.

Renouer le dialogue
Rencontre avec les élus
Rencontre avec les élus

Le premier objectif de cette journée est de recréer un lien entre la jeunesse et les élus locaux, voire nationaux. « Il est important pour élus de garder le contact avec sa jeunesse », explique le délégué du préfet Cyril George. « Il est aussi fondamental de permettre à la jeunesse de s’exprimer, d’être écouté et de favoriser son implication dans la vie politique ». La première édition des assises départementales de la jeunesse a montré à tous que le dialogue est possible. « J’ai été très surprise que les élus soient autant à l’écoute », dit Valentine, 18 ans.
C’est dans un esprit de convivialité que l’événement a été pensé, avec des ateliers disposés en cercle, un buffet commun et un concert en final. « Tout est mis en œuvre pour casser les barrières », commente Valentine. « Les élus nous ont dit réellement ce qu’ils pensent », ajoute-t-elle.

La parole des jeunes

assises_jeunesse-dxo_1920P1000394_DxO_1920Le second but de l’événement est de pouvoir comprendre les différents problèmes de la jeunesse actuelle. « Il y a des angoisses par rapport à l’avenir », remarque Sylvie Llopis directrice du territoire d’action sociale Mâcon-Cluny. Ainsi en utilisant des affirmations clivantes comme « les politiques ne connaissent pas la jeunesse » ou « j’ai moins de chances de trouver un travail si je suis une femme », la parole est libérée. Plusieurs axes sont ainsi abordés : le système scolaire et professionnel, l’information, l’indépendance liée à la mobilité et les lieux d’expression de la jeunesse.
« Il y a de vraies attentes qui nous obligent à apporter de véritables réponses », constate Christian Bonnot, Vice-président du Conseil Général chargé de l’éducation. L’initiative est saluée par les jeunes, mais ils espèrent de véritables mesures, et des actions concrètes à la suite des assises. « On souhaite qu’il y ait des répercussions » dit Fanny.

« Où en est-on ? Qu’est-ce qu’on fait »
Plénière
Plénière

Après des échanges riches vient le temps de faire le point en plénière. « Le bilan est positif », déclare Christian Bonnot, et l’expérience séduit l’ensemble des participants. Ainsi « le projet sera reconduit et des idées comme des assises une à deux fois par an, ou encore à une échelle plus locale sont envisagées », déclare le Préfet Fabien Sudry. « Je vous encourage à prendre la parole, vous n’avez rien à perdre », assure Nisrine Zaïbi, Vice-Présidente du Conseil Régional de Bourgogne en charge à la jeunesse qui a tenu à montrer son soutien à l’événement.
assises_jeunesse-dxo_1920P1000534_DxO_1920De véritables problématiques ont pu être mises en évidence comme « le rythme du système scolaire et le stress qu’il entraîne » et « le manque d’investissement de la jeunesse dans le milieu associatif ». Et comme début de réponse, l’annonce scoop, en avant-première, de Christian Bonnot d’un projet de plateforme de proposition de stages. Destinée aux élèves de 3e, elle devrait ouvrir en janvier 2015 avec pas moins de 100 propositions. Un projet a été aussi mis en place grâce à la page Facebook Jeunesdu71 entièrement à l’attention de la jeunesse. Il sert de « passerelle » entre politique et jeunes, tout en diffusant de bons plans.
En définitive, ces initiatives et échanges, ce sont autant de pistes de travail pour construire ensemble un avenir qui correspond aux envies, besoins et rêves de la jeunesse.

Elus présents mais non cités dans l’article : Rémi Chaintron, Président du CG 71 –   Jean-Patrick Courtois, Sénateur-maire de Mâcon – Joëlle Marzio, 9e vice-présidente chargée de l’enfance, des familles et des personnes handicapées – Nathalie Leblanc, 10e vice-présidente chargée de l’emploi et de l’insertion – Jean-Luc Vernay, 12e vice-président chargé de la jeunesse et des sports – Isabelle Dechaume, 1e Adjointe au Maire de Chalon, des élus de Chalon et de Mâcon…
Christian Hamonic, Ligue de l’enseignement

Les lycées : Lycées agricoles de Fontaines, de Charolles, LP Camille du Gast de Chalon, Lycée Hilaire de Chardonnet de Chalon (club Solidarité)

Autres structures : Epide, Cevam, Volontaires du service civique, Appui, Les ateliers nomades, CICFM, Union du Football Mâconnais, E2C, Maisons familiales et rurales, Centre social et culturel du Comité bressan