Pourquoi pas l’Université ?

Ils étaient 654 548 candidats au baccalauréat général en 2011 à plancher sur les différentes épreuves, dont celle de la recherche d’orientation. Clément Vernay est l’un d’entre eux. À lycée Gabriel Voisin de Tournus et une fois, le bac en poche en juin 2011, la course était lancée pour la recherche d’une orientation. Il a finalement choisi la faculté en intégrant une licence Arts du spectacle à l’Université Paul Valéry de Montpellier, spécialisé dans la cinématographie. L’Université, « une ville dans la ville », un nouveau monde qui passe par la course aux logements, aux bourses en passant par les cours en amphithéâtre, les tant redoutés « partiels » (examens de fin de semestre). Retour sur cette vie étudiante qui concerne aujourd’hui 1,5 million de personnes.