Paul Levoisav…passion farine

Boulanger retraité depuis six mois, Paul Levoisav était tout de même de la partie cette année avec ses collègues derrière l’un des stands qui attirent chaque année des yeux émerveillés devant les étalages de croissants, de baguettes et de chouquettes. Pas étonnant pour ce passionné pour qui la boulangerie est une grande histoire d’amour. De parents eux-mêmes boulanger, la farine, il est tombé dedans quand il était petit, à une époque où les machines n’avaient pas encore investi les cuisines. Il relate l’évolution de son métier au fil des années et sur sa longue carrière où il s’est vu former ses apprentis, toujours motivé d’apprendre. Car pour Paul Levoisav, un bon boulanger, c’est de la patience, de la motivation et aussi… du courage pour préparer toutes ces bonnes choses à l’heure où les clients dorment encore. Mais c’est aussi, du moins pour Monsieur Levoisav, une véritable passion.