olympiades-1920-8

Olympiades de sciences de l’ingénieur 2014

La finale académique des Olympiades de sciences de l’Ingénieur s’est tenu le jeudi 17 avril sur les 3 niveaux de l’ESIREM* de Dijon. 36 projets ont été  présentés par des lycéens de SSI* ou de STI2D* de 15 lycées de l’académie. Du drône secouriste au fauteuil motorisé bio-commandé, en passant par une station de pompage et d’éclairage autonome, les élèves ont fait preuve de beaucoup d’inventivité.

Reportages audiovisuels : Reportage GénéralITW d’Alain Dupuis, Inspecteur pédagogiqueStation de pompage et d’éclairage autonome (L. Janot) – Station de météorologie autonome (L. Janot)Robot d’Inspection (L. J.Renard) – Civière piste de ski (L. Niépce)Drône secouriste (L. Clos Maire)Fauteuil autonome (L. Clos Maire)Accordeur de guitare (L. Niépce) – Côté Professeur Galerie Photos – Partenaire : SPEN (systèmes didactiques pour l’enseignement)

 

  • ESIREM : École supérieure d’ingénieurs de recherche en matériaux et en infotronique
  • BAC SSI : baccalauréat S dominante Sciences de l’Ingénieur
  • BAC STI2D : sciences et technologies de l’industrie et du développement durable

Le travail des élèves a pu aussi être apprécié par les nombreux partenaires présents ( Eurosmart, SPEN, Jeulin, Alecop, National instrument, Distrame, Alira, Schneider) qui tenaient des stands de présentation de leurs produits technologiques et pédagogiques

Palmarès : 

  • 1er STI2D : Lycée Janot – Sens – Station de pompage et d’éclairage autonome
  • 1er SSI : Lycée Pierre Gilles de Gennes – Cosne sur Loire – Système de saisie des vœux de menus au self
  • 2ème STI2D : Lycée Jules Renard – Nevers – Banc moteur
  • 2ème SSI : Lycée Militaire – Autun – Canne de rééducation dynamométrique
  • 3ème STI2D : Lycée Joseph FOURIER – Auxerre – « Effaroucheur » de nuisibles Solaire
  • 3ème SSI : Lycée Clos Maire – Beaune – « Comment permettre à un fauteuil de rejoindre son lieu de stockage de manière autonome ? »
  • Coup de coeur : Lycée La Prat’s – Cluny – Fauteuil motorisé bio-commandé

Les premiers présenteront leurs projets en finale nationale. Composés de trois « évaluateurs », les dix jurys ont permis de classer les meilleurs projets selon les critères suivants : bonne maîtrise du sujet, expérimentation, qualité des solutions techniques retenues, modélisation, esprit critique, travail de groupe et enfin  qualité de la présentation orale