Marrakech, ville pionnière des arts visuels

L’école supérieure des arts visuels (ESAV) forme propose une licence ou un master dans le cinéma, la télévision et la communication visuelle. Cette jeune école marrakchie incarne un nouveau Maroc ambitieux.

ESAV : « faire naître une nouvelle génération d'artistes et de professionnels du cinéma... entrée de l'écoleEntrée de l'école privée de cinéma... ouverte à Marrakech en 2006L’ESAV est un établissement privé qui a ouvert ses portes en 2006 à Marrakech. Sa mission : « faire naître une nouvelle génération d’artistes et de professionnels du cinéma, de la télévision et du multimédia au Maroc » dans un cursus licence et master. Cette école, propose aux étudiants une section cinéma, formant à la réalisation, l’image le son et le montage. La section graphisme, qui a ouvert cette année, propose design graphique et multimédia design.

L’ESAV a été initiée et financée par la fondation suisse Susanna Biedermann qui a également mis en place la fondation suisso-marocaine Dar Bellarj. Les fondations soutiennent la culture vivante au Maroc par l’accueil d’expositions, d’événements culturels et d’activités artistiques. 60 millions de dirhams – environ 5.5 millions d’euros – ont été investis dans le matériel de l’école d’arts visuels. L’ESAV a aussi été créée en partenariat avec l’Université Cadi Ayyad, implantée à côté de l’école, qui lui a donné accès à un bail de quarante ans. Elle bénéficie aussi de partenariats avec des écoles internationales qui apportent leurs compétences : l’école supérieure d’audiovisuel de Toulouse, les Beaux-arts de Genève, la London film school et l’INSAS de Bruxelles.

Salle de montage vidéo à l'EsavL’ESAV comprend une salle de cinéma, un cinéma de plein air, deux plateaux de tournage, un studio d’enregistrement, un studio photo et des laboratoires de développement, une médiathèque, vingt salles de montages, des ateliers de graphisme et des espaces d’expositions. Autant d’équipements qui sont également mis à la disposition de professionnel du cinéma et du multimédia.

Pour intégrer l’ESAV, il faut être bachelier puis réussir le concours d’entrée – avec un maximum de 48 étudiants pour chacune des sections – et, évidemment, s’acquitter des frais de scolarité qui s’élèvent à 50 000 dirhams par an – soit environ 4 550 euros.

À la rentrée 2007, 31 élèves, 15 filles et 16 garçons de 17 à 30 ans ont rejoint l’école qui avait accueilli 18 élèves en 2006. Ils viennent des quatre coins du Maroc, de Fès, Tanger, Agadir, Casablanca, Rabat, Marrakech, mais aussi d’Afrique subsaharienne. Parmi eux, un Burkinabé. Pour aider les étudiants à faibles revenus, un fonds de bourse a été créé, via plusieurs fondations. Les sommes collectées auprès de différents donateurs internationaux et marocains permettant de couvrir ainsi tout ou partie des frais de scolarité.

Cette jeune école marrakchie incarne l’esprit ambitieux d’un Maroc en pleine mutation artistique. Formant des professionnels de haut niveau, le Maroc semble de plus en plus désireux d’occuper la sphère visuelle internationale.

Contact : BP n° 4006 Amerchich 40002 – Marrakech Maroc Tél. : +212 (0) 82 00 20 06 – Fax : +212 (0) 24 44 30 26

http://www.esavmarrakech.com/