lycéades2015-1920-78

Les lycéades : Temps fort pour l’Option Théâtre

Les Lycéades ont accueilli, les 27 et 28 janvier, les élèves de 1ère et Terminale de l’option Théâtre des lycées de Saône-et-Loire : Léon Blum au Creusot, Hilaire de Chardonnet à Chalon sur Saône, Julien Wittmer de Charolles et René Cassin de Mâcon, pour deux jours de rencontres, à l’Espace des Arts de Chalon,  autour du Théâtre.
Galerie Photos – Diaporama (145 photos)
Le film des lycéades
Lire l’article sur Alexis Moati et son spectacle  » Et Le Diable… »

lycéades2015-1920-2
Mardi 27 janvier, plus de 100 lycéens de 4 lycées du 71 sont accueillis à l’Espace des Arts de Chalon…où ils sont répartis en atelier
Un évènement qui perdure dans le temps

Les lycéades, c’est une rencontre autour du théâtre, entre les lycéens des options théâtre de Saône-et-Loire et des professionnels du milieu : comédiens, metteurs en scène…

Chaque année et depuis 11 ans déjà, l’Espace des Arts et les professeurs de théâtre des différents établissements se rencontrent pour mettre sur pied le projet des Lycéades : déterminer quel metteur en scène sera le parrain annuel, développer des problématiques autour d’un de ses spectacles, trouver un thème…Le thème va dessiner la ligne directrice des sujets de chaque atelier. Cette année, l’adolescence.

lycéades2015-1920-143
Alexis Moati, metteur en scène et dramaturge de la pièce « Et le diable vint dans mon cœur… » est le parrain de ces 12e lycéades 2015

Des comédiens, en plus des membres de l’Espace des Arts et des professeurs, sont présents. Ces derniers sont aussi intervenants dans les cours d’Option Théâtre de Saône-et-Loire. Chaque comédien animera un atelier, en duo avec un professeur, en abordant une facette du thème proposé.

 Une rencontre en plusieurs temps

Les élèves ont assisté, le premier soir, au spectacle d’Alexis Moati «Et le diable vint dans mon cœur…. », fil d’Ariane du travail de ces deux jours. Avant et après la représentation, ils travaillent sur une série de questions qu’ils poseront directement au metteur en scène.

Marylou, en 1ère S au lycée Julien Wittmer à Charolles, confie : « J’ai beaucoup aimé son spectacle. Je me suis prise une claque. Ça me fait me remettre en question. »

Dés leur arrivée le mardi matin, les lycéens sont mélangés et répartis dans un des 7 ateliers. Puis, le duo d’encadrants de chaque atelier introduit son sujet. Il s’agit de le mettre en pratique, jouer, créer une petite représentation.

P1290533

Alain Fabert est comédien et metteur en scène. Il intervient au lycée Hilaire de Chardonnet dans le cadre de l’option théâtre depuis maintenant 5 ans et confie qu’il veut « donner envie aux jeunes d’être curieux. » Mathilde Aubage, professeur de Lettres au lycée Léon Blum, est devenue professeur de l’option Théâtre cette année.

P1290636
Mathilde Aubage et Alain Fabert

Ensemble, ils animent l’atelier : Mille morceaux de moi(s)

A partir d’une note d’intention écrite par le comédien, le duo dégage des axes de travail, des principes de jeu. Les lycéens apportent leurs pierres à l’édifice et ensemble, ils mettent en place une représentation. « Il faut bricoler dans un état d’urgence, apprendre à travailler à deux, dans le respect et l’écoute. » livre le comédien.

P1290678
Alain travaille avec les lycéens

« Avec Alain, c’était de nouvelles méthodes de travail, d’autres énergies : humainement c’est une expérience plaisante. » raconte Mathilde.

P1290558
Mathilde oriente le jeu des jeunes

Malgré des débuts un peu difficiles, le comédien ajoute « C’est très agréable que cet événement dure deux jours. Nous ne sommes plus assimilés à des profs (ndlr : comme pendant les cours de l’option), il y a une vraie découverte de la création en immersion. On a un jour et demi pour plonger, dans une vraie disponibilité de travail. »

P1290661

Le second jour, la matinée se termine par une rencontre avec le metteur en scène, Alexis Moati, aussi parrain de l’évènement. Les élèves ont préparé des questions et n’hésitent pas à en développer d’autres durant l’échange. Le metteur en scène se confie, raconte son parcours…L’échange ravit les lycéens.

lycéades2015-1920-122
Rencontre le mercredi entre Alexis Moati et les lycéens – Petit théâtre de l’Espace des arts de Chalon

 

« On leur répète, tous les jours, que la vie va être compliqué pour eux. J’ai envie de redonner du souffle à ces jeunes. » ajoute Alexis Moati.

 Des lycéens et des professeurs engagés

Très impliqués, les élèves participent avec envie et passion aux différents points forts de ces deux jours. Théo et Léo, en 1ère S au lycée Léon Blum, se livrent sur leur ressenti au cours de l’évènement.

« Cette rencontre est très enrichissante : On travaille avec des personnes qu’on ne connait pas, des élèves de l’option d’autres lycées… On rencontre des gens qui aiment la même chose que nous et ça nous permet d’avoir plus de recul. » confie Léo.

« Les exercices sont plus agréables, on a plus de temps que pendant nos cours, on ne se consacre qu’à ça. » ajoute Théo.

P1290542
Léo et d’autres élèves durant l’atelier

Les professeurs de l’option Théâtre à travers les différents établissements ne sont pas en reste. Ils observent la tolérance et la bienveillance des jeunes entre eux, mais aussi l’intérêt de ces deux journées en immersion.

« Cette rencontre est très dynamisante. Elle crée un « effet parenthèse » pour les élèves. Ce changement les rend davantage attentifs et ça leur plaît beaucoup. C’est nourricier pour eux et pour nous. Et puis ce contact avec d’autres élèves est très enrichissant car ils peuvent dialoguer, se confronter à eux-mêmes. » confirme Mathilde Aubage.

 Cette rencontre aura été une véritable opportunité pour les jeunes de pratiquer le théâtre en dehors du lycée et ne se consacrer qu’à leur passion durant deux jours. Les professeurs et comédiens ont unanimement apprécié l’évènement et sont ravis du travail des lycéens.