OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les élèves du 3e cycle, section théâtre du conservatoire, se mettent en scène

Dans le cadre de la 4e édition du festival « Viens voir les comédiens », festival des pratiques amateurs, au Réservoir à St Marcel, 9 élèves du conservatoire ont mis en scène le célèbre texte de Bertolt Brecht « Bonne âme de Se-Tchouan ». Une quarantaine de personnes ont assisté à la pièce de théâtre ce mardi 13 mai, à 20 h 30.

Jean Jacques  Parquier, responsable du département théâtre du OLYMPUS DIGITAL CAMERAconservatoire, à rayonnement régional, explique le projet : « Les élèves de troisième cycle n’ont pas forcément fait le 1er et 2e cycle, ils sont pour la plupart amateurs. Ils n’ont pas forcément fait du théâtre avant, mais ont l’envie de se réaliser à travers la pièce. Je prépare les élèves sur différents ateliers : chants, musiques, danses, théâtre, vidéos. Tout ce qui est envisageable au conservatoire. La pièce met en application tous ses apprentissages. C’est un travail collectif sous ma direction. 3 fois par an, nous donnons des représentations, que ce soit à la Maison Verte, au théâtre Grain de Sel ou dans les locaux du conservatoire. Les élèves réalisent 1 projet par trimestre ».

Un travail d’équipe

OLYMPUS DIGITAL CAMERARésumé de l’histoire : 3 Dieux descendent sur terre (dans la capitale du Se-Tchouan) pour trouver une bonne âme. Ils choisissent d’aider Shen-Té, une prostituée, se révélant particulièrement généreuse en leur offrant le logis. Les Dieux lui donnent de quoi acheter une boutique de tabac. Une seule condition : faire le bien autour d’elle. Shen-Té se met alors dans la peau d’une bonne âme et cherche à faire le bonheur des autres avant tout, risquant la ruine de son commerce. Une multitude de péripéties commencent alors : l’apparition de profiteurs,  de l’étrange cousin, de l’amour… les spectateurs n’ont pas 1 seconde pour s’ennuyer.

Clélia, élève en 3e cycle et comédienne sur la pièce (dans le rôle du 2e Dieu et du menuisier), livre son ressentie : « On a commencé l’année en étudiant des textes d’auteurs allemands. On les a tous lus, et celui de Brecht nous a beaucoup plu. C’est celui qui nous parlait le plus, alors on l’a choisi. Jean-Jacques a fait des découpes et a distribué le texte. On a travaillé tous ensemble sur la mise en scène. En plus du texte, il y a la danse, les chants, les vidéos… C’est un gros projet avec plusieurs disciplines. C’est assez lourd, la pièce dure 2 h et on à plusieurs personnages à gérer, en plus des changements de costumes réguliers et des disciplines annexes ! ». En effet, durant la pièce, les comédiens s’échangent costumes et personnages, un exercice difficile à réaliser.

Les comédiens s’échangent leurs rôles … original !

Après la représentation, Joël, spectateur confie : « Je suis épaté par OLYMPUS DIGITAL CAMERAles changements de rôles. On ne s’en rend pas compte forcément tellement c’est bien joué. J’ai aimé les interludes de musique, et les chants qui rythment la pièce ». Renée ajoute : « Ça dure 2 h, mais la pièce passe très vite. Elle est très dynamique, on ne voit pas le temps passer ».

Pierre, élève en 3e cycle, comédien sur la pièce, donne son avis suite à la représentation : « C’est la première fois sur scène après tout ce long travail de préparation. Au début, on avait du mal à trouver la continuité. Au final, c’est très fluide et rythmé ! Si l’on devait modifier certaines choses, ce serait des moments précis dans les chorégraphies et les entrées sur scène, on n’est pas forcément à l’aise. Nous sommes fiers d’avoir réadapté la pièce en un après-midi sur la scène du réservoir ».

Le spectacle sera évalué le 2 juin, au théâtre Grain de Sel, à Chalon-sur-Saône.