Les amateurs de bons fromages par l’odeur alléchée…

La laiterie fromagerie Girard, à Torcy, illustre bien l’idée que les régions rurales ont encore des ressources.

Camembert, brie, coulommiers, petit et cabri torcéen, Vilet affiné, Brillat savarin, fromage ail et fines herbes, tommes de vaches ou de chèvres, gruyère…Voilà un éventail de fromages que l’entreprise Girard, située à Torcy, dans le bassin minier, propose pour la satisfaction de la clientèle.

Dans cette laiterie – fromagerie, une quarantaine de personnes sont impliquées dans la production, un processus long et diversifié : de la collecte du lait à sa transformation, en passant par l’expédition, l’emballage, la livraison ou encore la prise de commande, cette firme saône-et-loirienne s’occupe de tout, du pis de la vache au résultat final vendu sur les étals des marchés. Ce processus est d’autant plus complexe que Girard s’impose un cahier des normes, en termes de qualité et d’hygiène, très strict.

Les régions rurales ont des ressources

Pour M. Girard et son équipe, les résultats de l’entreprise et la progression des ventes ainsi que la satisfaction de la clientèle sont des signes encourageants. Ils sont aussi un bon indicateur au niveau local. Une entreprise moyenne comme celle-ci démontre que même en période de crise les régions rurales ont des ressources.

Les campagnes pourraient être le terreau d’un développement économique en suivant ce modèle. De plus, le retour des consommateurs vers des produits du terroir devrait redonner un élan supplémentaire pour peu qu’il soit soutenu par les restaurateurs et les fins gastronomes… mais qui pourraient résister à ces fromages ?