Les 3 enfants de l’Electro

Le groupe de musique électro WAEK (We Are Electro Kids), conquiert depuis un an environ les jeunes, par son originalité et sa touche de nouveauté.

Typo : Comment est formé le groupe ? Et comment se répartissent les différents rôles ?

« WAEK est formé de nous trois, Antoine Pretet 19 ans, Martin Paillard 19 ans (tous deux de Givry) et Étienne M. 18 ans qui lui, vit à Lyon. On participe tous à la création des morceaux, sauf Étienne qui gribouille pendant ce temps (rires). Non, tout le monde touche à tout, on travaille ensemble. »

Comment gérez-vous la distance, le fait d’être éloigné en raison des études ?

« Étienne habite à Lyon, Martin et moi, on habite Givry, donc forcément, il y a déjà un problème pour se voir, ce n’est vraiment pas facile ! De plus, on a tous les trois des vacances différentes, car Martin est à Chambéry pour ses études de management, Étienne à Lyon en prépa PTSI (prépa techno sciences de l’ingénieur), et je suis à Dijon en prépa HEC pour intégrer une école de commerce. »

Depuis combien de temps existe WAEK et pourquoi ce pseudonyme ?

« Le groupe existe depuis un an et demi bientôt. Au départ on faisait ça pour rigoler, comme ça, sur un synthétiseur, puis on s’est dit que ça ne serait pas mal de monter notre propre groupe. Au début on n’avait pas tellement d’idées pour le nom du groupe, puis un jour un ami (Antoine Beau) qui dessine, a fait une illustration avec comme inscription « We are electro kids », et donc tout est parti de là. Il est devenu par la suite notre graphiste. »

Qu’utilisez-vous pour composer vos morceaux ?

« L’ordinateur est notre outil de base, on compose sur le logiciel Reason, et on utilise Cubase pour les voix. »

Quelles sont vos influences musicales ?

« On a grandi avec la « French Touch » (musique électronique apparue en 1994, produite par des artistes français), et on écoute quasiment que de l’électro, donc nous sommes beaucoup influencés par Daft Punk, Justice… »

Avez-vous des projets pour l’avenir, des concerts, un disque de prévus ?

« Un Label belge nous a contactés, on a donc un projet de compilation où il y aurait 2 morceaux inédits. On aimerait également faire un concert à La Péniche à Chalon, car c’est à Chalon que nous sommes le plus connus, donc ça serait parfait. Sinon, de temps en temps, on s’enferme pour travailler sur nos morceaux. On vient de passer trois jours à Courchevel à finaliser nos derniers titres, dont un remix des Beastie Boys. Cependant, il faut beaucoup de temps pour composer une musique, heureusement qu’Antoine a fait du solfège, ça nous aide énormément. Et il faut que ça nous plaise à tous les trois, sinon on recommence jusqu’à ce que tout le monde soit content. Mais il faut savoir qu’on fait vraiment cela par plaisir, parce qu’il y a une très bonne entente, et qu’on est très soutenu par nos amis. On a déjà eu l’occasion de faire un concert en club à Lyon. Mais cette année, c’est d’autant plus difficile de concilier musique et travail, car il faut préparer les concours. »

Retrouvez-les surhttp://myspace.com/weareelectrokids/ Ou sur http://www.facebook.com/pages/WAEK/15561413402?ref=ts