Le train de l’orientation-express

Du mardi 26 au dimanche 31 janvier, le Parc des Expositions de Chalon-sur-Saône a accueilli plus de 6 000 collégiens au salon « Objectif Métiers », des jeunes désireux d’en savoir plus sur les possibilités d’avenir après le brevet.

Voir le reportage photos

Voir les 30 vidéos d’interview plateau produites en direct du salon par Typo

Le CIO (Centre d'Information et d'Orientation) toujours présent pour conseiller les élèves ici et dans leur lycée et collège
Le CIO (Centre d’Information et d’Orientation) toujours présent pour conseiller les élèves ici et dans leur lycée et collège

On ne saura jamais combien parmi les 6 000 collégiens qui ont arpenté les couloirs du parc des Expositions ont véritablement rencontré leur avenir lors du salon « Objectif Métiers ». Ni même la proportion de ceux qui se sont arrêtés devant un des stands proposant une formation dans un établissement privé à l’autre bout de la région. Mais à voir les allées copieusement garnies, les échanges entre exposants et visiteurs, nul doute que le salon est resté la référence pour l’orientation post-collège.

Six jours durant, du mardi au dimanche, le Parc des Expositions a donc vécu au rythme des débats (sur les métiers de l’immobilier, du journalisme, etc.), des interventions sonores de François Bellay, speaker de l’événement et aussi… du Tour de France, et des coups du burin. En effet, les tailleurs de pierre étaient en démonstration tout au long du salon.

Le stand de la marine. L'armée est très présente au salon

Entre 150 000 et 180 000 euros

Pour les collégiens, pour la plupart venus avec leur établissement, « Objectif Métiers » constitue une aide nécessaire pour les cruciaux choix qu’il faudra effectuer en mai. Filière générale ou technologique ? Et après, quelle option privilégier ? Pour les plus indécis, l’ONISEP, organisme chargé d’accompagner ceux-ci dans leur orientation, avait pignon sur allée. « Le plus pratique, c’est qu’on peut rencontrer des personnes. On peut poser des questions, établir un premier contact… On ne se heurte pas à une brochure. », estime Théophile, élève de 3ème, qui a pu dialoguer avec une représentante d’un lycée qui l’intéressait.

Concours de coiffure en direct, très apprécié par les visiteurs, comme le défilé de modePour certains professionnels, « Objectif Métiers » est une vitrine quasi inespérée. La filière céramique, représentée par des élèves d’un lycée côte-d-orien, a dû susciter quelques étonnements. Le lycée Julien de Balleure a pu lutter contre son image de « lycée technologique » pour présenter au public le prototype des futurs cendriers qui pousseront dans les rues de Chalon-sur-Saône. Un objet en forme de fleur qui a nécessité le savoir-faire de six élèves et de leurs professeurs. « Du bon boulot ! », s’est exclamé Christophe Sirugue, député-maire de Chalon, « Plus que quelques ajustements et c’est bon ! »

Ce salon a été organisé par l’entreprise JBC, qui a remporté l’appel d’offres lancé par la municipalité. « Organiser un tel événement coûte pour nous entre 150 000 et 180 000 euros », estime Pierre Roux, directeur délégué adjoint de JBC,« Sans compter les coûts de communication réglés par la ville ». Le prix à payer pour permettre aux collégiens d’entrevoir leur futur proche.