Le projet Transeuropéen pour trois semaines de folie !

Qui n’a jamais rêvé de voyager à travers l’Europe ? Pour contempler les plus belles capitales, visiter les lieux clés de l’Histoire ou encore mieux comprendre l’Europe ? Ce rêve est devenu réalité pour 30 élèves du lycée Antoine Antoine de Chenôve, près de Dijon.

Pour une entreprise de cette ampleur, voyager à travers l’Europe durant trois semaines, mieux vaut s’y prendre tôt. En effet, dès le mois de septembre, les 50 élèves du lycée Antoine Antoine qui vont participer à l’aventure se documentent. Emploi du temps pour un week-end, tarifs des transports ou encore prix des différents musées. Chaque lycéen est chargé d’une mission. Puis, vient le temps des sélections. « Malheureusement, tous les élèves n’ont pas pu partir, il a fallu en sélectionner 30 sur les 3 classes investies » nous dit Bruno Duthion, professeur de Français, Histoire/Géographie. Un projet de cette ampleur a un coût non négligeable : plus de 100 000 €. Une somme entièrement couverte par les différents sponsors, particulièrement la Fondation solidarité SNCF. « Une grande chance pour les élèves puisque pour les heureux élus, ces trois semaines ne leur ont coûté que leur argent de poche » déclare avec un sourire Catherine Bizot, Proviseure du lycée A. Antoine.

Puis le 15 février, c’est le grand départ. Les 30 lycéens et les 5 accompagnateurs partent pour trois semaines de voyage à travers l’Europe. D’abord Londres puis Berlin pour finir avec Bruxelles et Prague. Durant le voyage, les lycéens prennent des photos, rédigent des articles au jour le jour sur un blog dédié entièrement au projet. À l’issue du voyage, chacun écrit un carnet de voyage, établi comme un « rapport de stage ». Des tableaux sont réalisés avec frédérick Gagné, plasticien de la Belle Province résidant actuellement à Chenôve. L’ artiste a suivi les lycéens pendant leurs parcours. Ce Québécois, ancien conseiller en vin à Québec, est installé en France depuis 8 ans. Tous les travaux des élèves sont présentés le jeudi 14 mai à la gare de Dijon et au lycée dans une ambiance très festive.

« C’était vraiment une expérience géniale et très enrichissante » confie Richard, élève au lycée en logistique européenne. « On a pu découvrir la culture des personnes du pays, voir toutes les différences avec la France. Ça a pu effacer quelques préjugés », continue-t-il en riant, « et puis, nous ne sommes pas près de l’oublier ».

Un projet de longue date

Ce projet Transeuropéen est né dès le mois de mai 2008. « Au départ, c’est la Fondation solidarité SNCF et le Mouvement européen France, chargé de la mise en œuvre, qui ont contacté l’Académie de Dijon », confie Mme Antangana, de la Fondation SNCF. C’est ensuite le lycée professionnel A. Antoine qui a été choisi pour en bénéficier. D’ailleurs, l’expérience pourrait être reconduite dans d’autres lycées et d’autres académies…

Une entreprise exceptionnelle pour tous ces élèves du lycée Antoine Antoine que cette série de voyages en Europe. Quelques lycéens majeurs ont même déclaré que, grâce à cette expérience qui a complètement changé leur façon de voir l’Europe, ils iraient voter dans un peu plus de trois semaines pour les élections européennes.

Blog du voyage : http://transeuropeen.eurosblog.eu/

Pour les adresses Internet de la Fondation et de l’association :

http://www.mouvement-europeen.eu/

http://www.fondation-solidaritesncf.org/

Dossier spécial sur notre site typomag.net : 8 interviews vidéo sur cette fantastique épopée.