Le jour d’Aïd à Bombay

L’Aïd el-Kebir ou Aid al-Kabir signifiant littéralement « la grande fête »), est la fête la plus importante de l’islam. Aussi appelé la « fête du sacrifice » ou Aïd al-Adha . Cet aïd marque chaque année la fin du hajj.

Cette fête commémore la soumission d’Ibrahim à Dieu, lorsque le patriarche était prêt à sacrifier son fils Ismaël sur son ordre. Ainsi, Ibrahim est, pour les musulmans, l’exemple du croyant parfait, n’hésitant pas à sacrifier son fils à Dieu. Ibrahim est considéré comme le premier des musulmans et tout le message du prophète Mahomet se résume à un retour aux traditions d’Ibrahim.

Pour commémorer cette soumission totale d’Ibrahim à Dieu, chaque famille, dans la mesure de ses moyens, sacrifie un mouton ou un bélier, mais parfois d’autres animaux (vache ou chèvre) en l’égorgeant, couché sur le flanc gauche et la tête tournée vers La Mecque.

Sources du texte : Wikipédia