Le CAC en pôle position ! Et l’interview de Fabrice Moreau, 7è au JO de Londres 2012

Le 8 sénior en pleine course

 

Cette année le Cercle de l’Aviron de Chalon-sur-Saône se classe 14ème des clubs français et reste ainsi en division 1 comme l’an passé. Il occupe une place importante en Bourgogne, puisque sa première place régionale est signe d’un secteur de compétition développé.

 

 

 

 

le 4 fémin

En effet, l’aviron Chalon possède un grand collectif jeunes et séniors médaillés tout au long de cette saison. Dernière compétition en date, les championnats de france sénior bateaux longs qui témoignent de la réussite de ce club.                                                                                 Le week-end du 29 septembre, la flotte chalonnaise composée de 3 bateaux, est partie à l’assaut du bassin de Mantes La jolie près de Paris pour décrocher la meilleure place possible.
Tout d’abord, le 4 barré sénior composé de Axel MIRBEL, Paul JACQUOT, Lucas VOLAND, Paul ANTOINET, barré par Mélanie OQUIDAN a fini 13ème de sa catégorie. Notons que ces quatre jeunes etaient médaillés de bronze au France juniors en juillet dernier. Leurs buts étaient d’enmagasiné le maximum d’expérience pour leurs courses futures

Pour la suite, le 4- féminin composée de Marie JACQUET, Clarisse BAILLEUX, Julie GENEVOIS, Allison DIRY a terminé 1er de la finale B avec une avance considérable de 5 secondes qui laisse penser que ce bateau avait largement sa place en finale A. Elles finissent 7ème au général. (Rappelons aussi, que Marie Jacquet présente à Poldiv cet été, en Bulgarie pour les championnat du monde junior , s’est classée 8ème en skiff)

 

Le 4 barré sénior en pleine course

 

Le dernier bateau n’est pas des moindres, il s’agit du bateau roi le 8 masculin composé de Adrien HARDY, Fabrice MOREAU, Fabien CORNIER, Thomas BUSSER, Alexandre BUSSER, Vincent CAVARD, Romaric CAVARD, Sidney CHOURAQUI, barreur: Quentin LEBRAT. En effet cet équipage était très attendu puisque lors des derniers championnats de france séniors en 2011, il avait figuré au pied du podium. Avec de grands rameurs internationaux comme Adrien Hardy et Fabrice Moreau, ce bateau a eu toutes les armes nécéssaires pour prendre sa revanche.

 

Fabrice MOREAU, 7ème des jeux olympiques de Londres en 4- poids léger, nous livre ses impressions sur ce week-end ainsi que ses projets sportifs:

Fabrice Moreau

 TypoRevenons sur ces Championnats de France sénior à Mantes-la-Jolie, tu étais le chef de nage du 8, quels sont tes sentiments ainsi que ceux de tes coéquipiers sur l’ensemble du week-end?

 Fabrice Moreau : « Pour ces Championnats de France 2012, nous visions avec mes coéquipiers une médaille. Après avoir géré les 2 premiers parcours du weekend end, nous terminons 4ème de la finale à seulement 30 centièmes de la médaille de bronze. C’est une grosse déception pour nous d’autant plus que c’était la dernière compétition pour certains d’entre nous et donc la dernière fois que nous ramions ensemble. »

 Typo : Comment s’est déroulée votre finale? Qu’est ce que ce week-end vous a apporté? Avez-vous des regrets?

 Fabrice Morea« Nous savions que pour être médaillés, il fallait partir très vite puis contenir nos adversaires. Sur les 2000 mètres du parcours, nous avons réussi à appliquer la consigne pendant plus des trois quarts de la course avant de lâcher prise face aux équipages d’Annecy, Bordeaux et Bayonne dans les tous derniers mètres. Nous avons donc des regrets car nous nous sommes vus sur le podium une bonne partie de la course. Nous avons cependant donné le meilleur de nous même et nous sommes repartis de ces championnats la tête haute. »

 Typo : Quels sont tes projets sportifs pour cette nouvelle saison qui commence?

 F.M. : « Après plus de 15 ans à haut niveau, je souhaite mettre entre parenthèse ma carrière sportive et laisser plus de place à ma famille (j’ai 3 enfants) et à mon travail chez ERDF. Je souhaite néanmoins garder un rythme d’entrainement soutenu et me faire plaisir en ramant aux Championnats de France 2013. J’ai également pour projet de participer la Transjurassienne* en février prochain et de courir un marathon dans l’année. »

 TypoAs-tu l’intention de participer aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro? Ou, souhaites-tu freiner tes entrainements?

 F.M. « Comme je l’ai dis précédemment, je souhaite faire une pause sportive. Pour pouvoir reprendre à haut niveau dans 1 ou 2 ans, il faudra que je me donne des objectifs. A ce moment là, Rio 2016 sera sans aucun doute une source de motivation très importante.

 (*transjurassienne: est une épreuve sportive française de ski de fond. Avec des épreuves allant de 25km à 76 km.)