bouilleur_de_cru_1920

L’autre vie du raisin

Le noble jus de raisin de nos coteaux bourguignons se cultive dans les fûts de chêne puis après un séjour, plus ou moins long, en bouteille, il s’oxygène dans nos verres et  gratifie de plaisir nos palais… Mais les pulpes et pépins de raisin, ce que l’on appelle le marc* du raisin, et les résidus de la fermentation du raisin, les lies de vin*, ont aussi leurs propres existences… pas moins glorieuses. Par  la vapeur et son alambic*, le bouilleur de cru les transforme en eau de vie, en Marcs de Bourgogne pour les premiers et en Fine de Bourgogne pour les seconds. Thierry Champion, vigneron à Jambles (71), sur la côte chalonnaise, nous raconte cette magie de transformation,  qui concerne aussi les autres fruits.

Les photos et le diaporama
Lexique