OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« La Méthode Boucher »

« La Méthode Boucher », conférence burlesque sur l’avenir des femmes dans l’entreprise a rappelé quelques souvenirs à certaines… mais a surtout fait rire l’ensemble des spectateurs. Le spectacle a suscité l’intérêt d’une vingtaine de personnes, ce lundi après-midi, à 15 h, à la Maison Verte, à Chalon. Il fait parti du programme de la Semaine de l’égalité hommes-femmes de la ville.

La méthode boucher, c’est quoi ? « C’est un outil qui permet de méthode boucher (Copier)redéfinir la place des femmes dans l’entreprise. C’est un outil simple, efficace et facile à mettre en place » déclare Muriel, comédienne! Le spectacle met en scène Muriel Boucher (Valentine Chomette*) et son assistante Bérénice (Nelly Guillet). Ces dernières donnent une conférence burlesque de 50 min afin d’expliquer leur méthode permettant aux entreprises d’augmenter leur chiffre d’affaires, en imposant certaines règles aux femmes.

La compagnie « Mr Cheval & Associés » a initié ce spectacle en 2010 lors de la quinzaine de l’égalité Rhône Alpes. « On a créé ce spectacle sur commande. On avait également envie de parler de ce sujet et de cette manière, un peu décalée, burlesque, scandaleux… On s’est pas mal documenté sur le thème. Même si nous ne sommes ni sociologues, ni psychologues, nous nous sommes imprégnés du sujet. Au sein de notre équipe mixte, on a commencé à réfléchir… on s’est questionné et intéressé sur les sujets d’actu. Dans ce spectacle, on rejoint la réalité » explique Jules Jobard, metteur en scène.

Une satire de la condition de la femme au sein de l’entreprise

Muriel Boucher
Muriel Boucher

C’est avec humour que la compagnie s’attaque au sujet. Plusieurs thèmes sont évoqués : la tenue vestimentaire, la maternité et les menstruations. À chaque problème, la Méthode Boucher a sa solution ! Par la provocation et la caricature, la compagnie vise à soulever le débat, à susciter l’intérêt, pour exposer les tabous et parfois même les réalités.

Le spectacle est toujours bien accueilli, des débats sont parfois organisés à la suite de la représentation, Jules confie : « Les gens voient parfois que le côté grotesque du spectacle et ne voient pas toujours où l’on veut en venir. Quand il y a le débat, les gens réagissent, certains évoquent leurs expériences semblables… ».

Quant à la semaine de l’égalité, il adhère activement au principe ! Venant du Rhône-Alpes où l’événement existe déjà, Jules est ravi qu’il en existe ailleurs ! D’après lui, toutes ces animations autour de l’égalité permettent d’ouvrir le débat et d’en parler.

*Valentine Chomette remplace Stéphanie Pernet, dans le rôle de Muriel. Les deux comédiennes, Stéphanie et Nelly, ont coécrit le spectacle ensemble.