La Bobine ! Action !

kohlhaas (Copier)La Bobine, association de Chalon-sur-Saône, présidée par Chantal Thevenot, diffuse des films de toutes les nationalités en VO (originaux et de qualité) au cinéma Axel, cinéma Art et Essai, en partenariat étroit avec son directeur Lionel Chaffiol. Une programmation est établie par trimestre : 2 films par semaine, le lundi et le jeudi avec quelques avant-premières, des interventions de réalisateurs ou équipe du film, des courts métrages… au grand bonheur des 769 adhérents ! Ce premier trimestre est marqué par une forte présence franco-américaine avec 12 films français et 6 américains.

A voir : L’interview vidéo de Chantal Thevenot, présidente de La Bobine et Jean-Luc Chemorin, secrétaire

26 films pour ce premier trimestre !

« On cherche globalement à proposer une diversité culturelle et une ouverture sur d’autres pays » déclare Chantal Thevenot. « Les critères de choix se retrouvent d’uneLa grande belleza (Copier) année sur l’autre. Chaque trimestre, on a une tonalité différente. Ce trimestre est marqué par une forte présence franco-américaine avec 12 films français et 6 américains. La moitié des films sont primés : Palme d’or au festival de Cannes mais aussi primés dans d’autres festivals, ceux de Bruxelles, Venise, Berlin, Angers, Vesoul … Ceux qui ne sont pas primés sont de réalisateurs confirmés ou encore peu connus. La Bobine s’est fait pour ça il y a des réalisateurs confirmés et d’autres à découvrir » ajoute Jean-Luc Chemorin, secrétaire de La Bobine.

Des soirées particulières seront mises en place comme le dimanche 1er décembre avec la diffusion du film « Le dernier des Injustes » d’une durée de 3h38. 1 séance du film « Camille Claudel 1915 » est prévue, accompagné d’un documentaire « Regards sur le tournage de Camille Claudel » et une soirée de diffusion du film « Shining », précédée par le film « Room 237 » qui tente de montrer que Stanley Kubrick, réalisateur aurait laissé des messages secrets dans « Shining ». Le film « La vie d’Adèle », proposé également par La Bobine, fait parti, parallèlement, de la programmation de la 5e édition du festival Arc-en-ciel qui aura lieu au cinéma du 2 au 6 octobre.

6 diffusions commentées, en présence de réalisateurs, comédien, journaliste ou spécialistes !

my-sweet-pepper-land-1131 (Copier)Depuis 26 ans, La Bobine n’a fait qu’évoluer : « L’avenir a une certaine force dans ses adhérents. Lors de la première soirée du lundi 9 septembre, pour l’avant première du film de François Dupeyron « Mon âme par toi guérie », il y avait trois fois plus de spectateurs par rapport à sa présentation à Montpellier ou à Nancy ! Une réputation se fait chez les distributeurs à Paris et ces réalisateurs n’hésitent pas à venir à Chalon : François Dupeyron a sélectionné 33 villes pour sa présentation, Chalon est la seule qu’il a choisi en Bourgogne ». En moyenne, pas moins de 190 personnes viennent par séance, de nombreux fidèles mais également de nouveaux. Malgré un tarif peu onéreux pour les jeunes : 4 euros, leur présence est rare. « Certains professeurs les incitent mais ils ont beaucoup de mal » déclare Jean Luc Chemorin.

 

Des soirées particulières : des documentaires, des courts métrages…

« Au début de la Bobine, rien n’était structuré. Il y avait 1 séance toutes les 3 semaines et peu de régularité… On n’y croyait pas. Au bout de 2 ou 3 ans, 1 séance était Grigris_2013_film_poster (Copier)programmée toutes les 2 semaines, ensuite 1 tous les jeudis et pour finir une le jeudi et une le lundi (au départ c’était des soirées plus confidentielles). La programmation était plus simple dans les débuts, il n’y avait pas tant de sorties de films. Ça me semblait beaucoup plus facile. Aujourd’hui, ce qui est difficile c’est de maintenir les rencontres avec les réalisateurs, de fixer des dates » confie Chantal Thevenot.

Les diffusions de la Bobine devraient rester au Centre ville (pour garder une certaine proximité avec le public) malgré la délocalisation de 2 des 3 cinémas de Chalon (Les 5 Nefs et le Vox) dans le futur multiplexe, à une seule condition : que la grande salle de l’Axel soit rénovée. Le souhait de la Bobine serait que cette salle ait un style des années, garde son balcon, pour se démarquer d’un multiplexe.

Les coups de cœur de Chantal Thevenot pour cette nouvelle programmation : My sweet peper land de Hiner Saleem (l’histoire se passe au Kurdistan) / Inside Llewyn Davis de Ethan Coen/Grigris (film africain de Mahamat Saleh Haroun)/ Michael Kohlhaas (présence du réalisateur Arnaud des Pallières).

« Globalement si on les a mis c’est qu’on les aime tous » déclare Chantal Thevenot.

Les coups de cœur de Jean-Luc Chemorin : La grande belleza de Paolo Sorrentino (un univers particulier à découvrir)/ le documentaire : Des abeilles et des hommes… de Markus Imhoof (présence de spécialistes apiculteurs) / Keep Smiling de Rusudan Chkonia (film géorgien qui conduit les spectateurs dans les coulisses de la télévision géorgienne lors de concours de la meilleure mère en Géorgie)

Pour plus d’informations sur l’association, les tarifs, la programmation, consulter le site de La Bobine : http://www.labobine.com/