L’Union Européenne dit OUI à la Roumanie

Le rapport présenté le 26 septembre à Strasbourg a été favorable à l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie dans l’Union.Le président de la Commission Européenne, Jose Manuel Barroso, a déclaré, le 26 septembre 2006, que la Roumanie et la Bulgarie sont préparés pour l’adhésion du 1er janvier 2007, celle-ci étant la conclusion de la Commission Européenne, basée sur une analyse correcte et rigoureuse. Barroso a apprécié le fait que la Roumanie et la Bulgarie ont trouvé les réponses correctes aux problèmes signalés par la Commission Européenne dans le rapport du mois de mai. Le président CE a précisé qu’une série de mesures doivent être encore adoptées dans le contexte du processus d’intégration. Le mécanisme de monotorisation visera la justice, la lutte contre la corruption et contre le crime organisé.

Le président de la Roumanie, Traian Basescu, a précisé que les Roumains ne doivent pas s’attendre à “des changements immédiats dès la rentrée dans l’UE, en ce qui concerne la prospérité et le salaires”. De plus, il considère comme “acceptable” notre adhésion.

Que pensent les Roumains?  Une femme dans sa cinquantaine voit plutôt les points négatifs de l’intégration: “Moi, je crois que nous ne sommes pas encore préparés pour cette adhésion. Tout d’abord, il y a des déficiences dans le système social (des salaires très petits, des retraites misérables), dans le système de santé (les hôpitaux offrent des conditions d’une qualité inférieure, les médicaments sont chers) et il ne faut pas oublier la situation de l’enseignement roumain. De plus, l’agriculture va sûrement faire faillite vu les conditions imposées par l’Union.”

Un autre interviewé est plus optimiste: “La décision de 26 septembre a été surtout une décision politique. La stratégie de formation de l’UE inclut probablement ce pas aussi, donc il devait être fait. Du point de vue des facteurs de décisions de l’Union Européenne le devoir est accompli, reste que de l’autre part aussi se passe la même chose. Comme l’espoir est la dernière qui meurt, je veux croire que cette décision majeure pour l’histoire de ce pays signifiera le tournant réel vers une vraie démocratie! ”