P1280515

Jeu sérieux et lycéens motivés

Le 2 décembre au lycée Hilaire de Chardonnet se déroulait un Serious Game pour les lycéens des deux classes de STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion). L’occasion pour ces jeunes de se mettre dans la peau d’un chef d’entreprise.
Voir le reportage vidéo

Le jeu sérieux est un jeu qui allie à la fois divertissement et intérêt pédagogique. Les lycéens des deux classes STMG du lycée Hilaire de Chardonnet ont pu expérimenter, durant cette journée, la mise en pratique de leurs cours, à travers la vente d’un bilboquet. Cette compétition, organisée dans plusieurs établissements des académies de Dijon et Besançon, permettra à l’équipe finale de remporter des lots (Ipad, voyage..).

Gérer son stock, déterminer le prix de vente, choisir quel budget octroyer à la pub, créer un logo et un slogan… Une soixantaine d’élèves, divisée en équipes de quatre, a tenté de remporter la compétition en opérant les meilleurs choix stratégiques.

La première partie du travail consistait en la création, la gestion et le management de l’entreprise à travers le logiciel de simulation Arkhès. La seconde partie de la journée était dévolue à un entretien oral, où chacun des groupes passait devant un jury, pour expliquer ses choix et ses stratégies.

Maëlis, Alicia, Marie, Lucas, en plein travail.

 Appréciez vous Evènement ?

Alicia : On se prend vite au jeu !

 Avez- vous l’impression qu’il y a un lien entre le jeu sérieux et votre programme de sciences de gestion et de management ?

Marie : Oui, il y a un rapport entre nos cours et le jeu. Notamment durant l’oral où les questions orientées faisaient référence au cours de management que nous avons eu auparavant.
Maëlis : C’est une mise en pratique de nos cours !
Marie :  D’ailleurs, la pratique nous a donné de l’intérêt pour des matières qui sont un peu rébarbatives en théorie, comme la gestion.

 Comment vous êtes vous organisé dans le groupe ? Y avait il un leader?

Lucas et Marie : Nous avons choisi de travailler en équipe, discuter et choisir d’un commun accord, sans qu’il n’y ait de leader. Nos prises de décision étaient communes.

P1280636
Eric Bonin, expert-comptable, aide un groupe

 

Catherine Johannès, professeur au lycée Hilaire de Chardonnet, qui encadre le jeu sérieux, confie : « Il s’agit d’un jeu dit « R.I.P. » : Reconnu d’Intérêt Pédagogique. Ça permet aux jeunes d’appliquer dans un jeu ce qu’ils apprennent en cours !  »

Catherine Johannès explique le déroulement de la journée aux étudiants.
Catherine Johannès explique le déroulement de la journée aux étudiants.

Jean-Christophe Duflanc, inspecteur de l’académie de Dijon, ajoute: « Le jeu sérieux, ou fun learning, est une façon ludique d’apprendre. Et malgré la réticence de certains professeurs pour qui le jeu et l’école s’oppose, je pense qu’il s’agit d’un formidable outil pédagogique. (…) Et vive le jeu !  »

Jean-Christophe Duflanc discute avec l'une des équipes.
Jean-Christophe Duflanc discute avec l’une des équipes.

Ce jeu sérieux aura été l’occasion pour les lycéens des classes STMG de mettre en pratique leurs connaissances en gestion et management, dans un cadre ludique, enjoué, sous forme de compétition.

 Galerie d’images :