Jean Louis Thouard : « Le temps d’un dessin à passer ensemble »

P1290816 (Copier)Samedi 2 novembre, Jean Louis Thouard, illustrateur de la Bande Dessinée « La Somnambule » est venu dédicacer sa dernière bande dessinée, un polar psychologiquement intriguant et mystérieux, à l’Antre des Bulles à Chalon.

Le reportage vidéo

« C’est l’histoire d’une femme qui a un petit job dans un magasin d’antiquité à Boston dans les années 50. Elle se rend compte qu’elle est amnésique depuis 2 ans. À traversP1290826 (Copier) des hallucinations, des cauchemars, des fragments de son passé mystérieux lui apparaissent »explique l’illustrateur. En effet, on parle d’un polar, mais pas le genre de polar avec des meurtres, des fusillades… mais une intrigue psychologique sur la vie de l’héroïne, Marian Tansey.

Le texte écrit par Helen McCloy en 1974 a été réadapté par Stéphane Michaka. Jean Louis Thouard, illustrateur dijonnais, pense que l’auteur, aujourd’hui décédée, aimait beaucoup ces femmes fragiles, avec un passé trouble, composé de fragments d’histoire.

P1290818 (Copier)L’illustrateur, au style plutôt gothique, sombre et masculin a pris plaisir à illustrer « La Somnanbule » d’une manière différente des ses BD précédentes. Connu notamment pour l’illustration de la trilogie sur les « Histoires extraordinaires d’Edgar Poe » scénarisée par Roger Seiter , Jean Louis Thouard a apprécié l’histoire de « La Somnanbule ». Le trouble psychologique de l’héroïne l’a inspiré, il explique : « Graphiquement c’est autre chose. J’ai eu une liberté absolue pour les dessins. Au départ, j’avais commencé par des planches plus light et au fur à mesure, l’ambiance devenait plus dark. L’éditrice n’avait pas compris que je sentais la psychologie de l’héroïne. Je n’ai rien changé, chose intrinsèque dans l’intérêt de l’histoire. C’est la manière dont je la ressentais. Les couleurs sont numériques et les trames informatiques donnent un côté vintage à la BD. Ce côté comics américain, j’ai essayé de le faire ressortir. C’est complètement différent d’Edgar Poe ».

Une intrigue psychologique intense

La BD plait beaucoup, si l’on se fit aux nombreuses ventes, mais également aux retours des lecteurs et des lectrices, tous positifs. La BD, assez féminine par ses P1290833 (Copier)personnages, plait énormément à la gente féminine, une bonne chose pour diversifier le public.

Les lecteurs ont été nombreux ce samedi à franchir la porte de la boutique. Patrice, venu de Farges confie : « J’aime bien ses illustrations, ce côté sombre dans Edgar Poe. Je n’ai pas encore lu “La Somnambule”. La dédicace a été très sympa, surtout quand il n’y a pas la queue comme sur les festivals ». Francis, chalonnais, affirme : « Je suis de Chalon, c’est mon libraire habituel, je viens à chaque dédicace. Le dessin aujourd’hui, est très comics, c’est une très belle dédicace. La rencontre a été très intéressante : parler avec lui, de lui, d’où vient son inspiration… ».

Quant à Michèle (une de ses plus grandes fans), elle a rencontré l’illustrateur il y a 3 ans à Rully, et le suit à chaque dédicace dans la région. Elle évoque : « J’ai aimé son ambiance sombre dans Edgar Poe. J’aime son style d’illustration et son contact facile ».

Jean Thouard enchaîne les séances de dédicaces depuis la rentrée, et confie leurs importances : « Je peux rencontrer les lecteurs, avoir leurs ressentis. Je suis surpris par la profondeur d’analyse que certains font. C’est un prétexte pour rencontrer les gens, c’est cool. C’est un moment important, de discussion et de rencontre. Le temps d’un dessin à passer ensemble ».

L’actualité de Jean –Louis Thouard

Jean Louis Thouard, se rendra prochainement à la célèbre Vente des Vins de Beaune, les 15, 16, 17 novembre. Il continue ses séances de dédicaces, partout en France, notamment à la librairie des Arcades à Lons samedi 9 novembre…

« La Somnambule » a été sélectionnée pour le prix littéraire des lycéens en Bourgogne ! Une occasion pour l’illustrateur de rencontrer un public lycéen, peu habitué aux séances de dédicaces.

Jean Louis Thouard se rend chaque semaine au lycée Niepce de Chalon, où il anime un atelier BD, pour sensibiliser un groupe de lycéens à la construction d’une bande dessinée. Un atelier qu’il anime également depuis 3 ans à Dijon. Il affirme : « Je veux transmettre mon expérience dans le domaine de la BD. J’apporte aux gens, mais ils m’apportent beaucoup en retour. Toutes les étapes de la BD sont détaillées : écriture, story bord, réalisation… ».

Pour plus d’informations sur Jean Louis Thouard : http://www.lebaron-rouge.com/albums/albums.html

Pour plus d’informations sur l’Antre des Bulles : http://www.canalbd.net/l-antre-des-bulles