Je vous ai apporté des bonbons

Le 31, c’est Halloween. Une fête bien connue… Les enfants viennent frapper aux portes pour obtenir des bonbons.

Hm, on les adore tous, sans exception, même si on des favoris : les caramels préférés aux bonbons dragéifiés (par exemple les dragées), les « réglissés » aux chewing-gums, les gélatinés (du type Chamallow) aux sucettes ! Et par-dessus tout peut-être, les bonbons gélifiés (comme les petits oursons !) qui seraient un de nos péchés mignons…

 

Etrange composition

Quel adolescent n’a pas chez lui un paquet de bonbons ? Demandons-nous de quoi ils sont composés exactement. Réponse : sirop de glucose, sucre, gélatine, dextrose, acidifiant, acide citrique, arômes, et colorants. N’oublions pas les agents d’enrobage : la cire d’abeille et celle de carnauba. Cette dernière est extraite d’un arbre du Nord-Est du Brésil, le « copernicia prunifera », un palmier. A quoi servent les cires ? A donner un aspect brillant aux bonbons.

 

Quelques bonbons gélifiés connus

On ne peut s’empêcher de citer Haribo (« Hans Riegel Bonn » ) dans cet article ! Plus particulièrement, on peut mentionner les oursons, les bublizz (bouteilles piquantes), les mentos, les carambars (aux fruits), et les œufs au plat ! A consommer avec modération, bien sûr.