I Love You Phillip Morris : Carrey tombe le masque***°

Après maintes difficultés de distributions, le mélo-comique gay I Love You Philip Morris sort enfin. Une bien belle réussite colorée et drôle.

 Ne nous méprenons pas, l’histoire vraie de Steven Russel n’est en rien une histoire poignante sur la condition gay aux États-Unis. Pourtant, en plein débat sur la proposition 7, autorisant le mariage homosexuel, le film s’est retrouvé l’an dernier au cœur d’une tempête médiatique. Personne ne voulait le distribuer jusqu’à ce que le chevalier blanc Luc Besson ne s’en charge. Et, une fois n’est pas coutume, nous pouvons lui dire merci.

Le film narre plus les errements d’un arnaqueur follement amoureux que le parcours accidenté d’un homme en recherche d’identité. I Love You… se rapproche parfois de la comédie romantique un peu nian-niante mais sort la tête de l’eau avec un rythme comique délicieux. Ne vous fiez pas à l’affiche française horriblement criarde ; haut en couleur ne signifie pas kitch. Le long-métrage s’attarde en revanche sur le goût prononcé de Russel pour le clinquant, le reluisant, le soyeux.

Lire la suite

Le bloc ciné d’Alexandre

The Carrey Show

Qui de mieux pour interpréter ce grand cinglé de l’arnaque que Jim Carrey. Les fans sauteront de joies, les allergiques du bateau. Sans égaler ses performances dramatiques de The Truman Show et Eternal Sunshine, l’acteur américain s’en sort très bien. Les cabrioles répétées du personnage, agrémentées des mimiques irrésistibles, confère à Russel une aura réjouissante. Les réalisateurs se délectent de nous montrer toutes les arnaques à l’assurance et méthodes d’évasions de prison que réalise l’ex-flic. La narration gagne en liant grâce à la voix off de Carrey/Russel. Jusqu’à rendre l’ensemble un peu trop linéaire et monotone.

Encore que, le couple formé avec Phillip Morris est magnifique. Pas de séquences ultra ‘gay-friendly’ entre les deux, et malgré des manières un peu clichés de la ‘tata pédé’, l’ensemble sonne plutôt juste. Ewan Mc Gregor avait fort à faire pour tenir un second rôle aussi puissant que Phillip Morris face au pitre Carrey. Sa sensibilité dans le regard, son petit air détaché lui permettent d’offrir la touche de sensibilité nécessaire tout en restant drôle. Voilà un très grand acteur, pas encore reconnu à sa juste valeur, aux choix de films irréprochables. Globalement, I Love You Phillip Morris est un film drôle, à la portée limitée, mais qui illustre magnifiquement la puissance de l’amour. La grande force reste d’avoir fait passer la question homosexuelle au second plan.

I Love You Phillip Morris, de Glenn Ficarra et John Requa, avec Jim Carrey, Ewan McGregor, Leslie Mann (U.S.A., 1h36, 2010)

La bande-annonce de I Love You Phillip Morris ci-dessous :