Dans les eaux des Hauts

Des truites squattent les hauts de Hell-Bourg … Pas dans les torrents, mais dans les bassins d’un élevage.

Bassins, canaux et système d’irrigation. Très coloré dans sa jeunesse, le parc piscicole de Hell-Bourg a perdu aujourd’hui son éclat mais reste une curiosité pour les touristes. « Tous les dimanches nous accueillons des cars entiers de visiteurs », s’enthousiasme Yolande Irigoyen, propriétaire du lieu avec son mari, Paul. Parmi le dédale des bassins les visiteurs peuvent suivre la vie des truites, de l’écloserie, où les alevins sortent de l’œuf, à l’assiette. Canne à pêche en bambou, seau, hameçon, tout est fourni aux pêcheurs pour rapporter un souvenir de leur visite. Les poissons sont vidés sur place. Ils ne restent plus aux amateurs qu’à se mettre aux fourneaux.