Dans l’atelier créatif de Jacques Delarche, sculpteur sur fer

DSC06187Entrons dans l’univers poétique de Jacques Delarche, sculpteur sur fer à Saint Marcel, dans lequel une cornière devient un corps, un morceau de fer froissé devient une robe… Un univers remplit d’émotions basées sur des thèmes profonds de son enfance, de sa vie, de sa famille, de sa passion pour la vie : la nativité, la protection, la féminité, la sécurité… Portra

DSC06112

Une passion grandissante. 

Depuis toujours, Jacques Delarche aime faire les puces pour récupérer de vieux outils puis un jour, n’ayant pas envie de les collectionner, il a l’idée de les assembler, d’en faire des pièces uniques et, petit à petit, de les faire disparaître… jusqu’à faire émerger de magnifiques sculptures tout aussi élégantes, différentes et inspirantes. Dans un premier temps graveur de métaux, c’est en 1996 que Jacques Delarche de tout quitter pour commencer à travailler artistiquement le métal et le bois (il se lance aussi dans la fabrication de meubles). En 2008, il se consacre essentiellement au métal et réalise ses premières expositions. Il commence par assembler les outils entre eux pour représenter des personnages, des animaux, des végétaux… Aujourd’hui, il ajoute aux outils des chutes de métaux. Son objectif a évolué, il veut dorénavant faire disparaître les objets qui l’ont inspiré au départ, tout en restant dans une création simple, sans compliquer l’objet. « Autodidacte de la sculpture, après avoir rencontré le bois, j’ai retrouvé le fer autrement que dans l’industrie », explique l’artiste. Inspiré par Albert Giacometti, on retrouve dans ses oeuvres le même genre de personnages très élancés dans un mouvement et un univers plus doux que l’artiste suisse.

Un art partagé.

S’il pouvait, Jacques Delarche consacrerait tout son temps à la sculpture dans son atelier. « J’aime transmettre quelque chose, quand je ne fabrique pas j’ai l’impression

DSC06136 de perdre mon temps. Le bonheur de faire plaisir aux gens est pour moi immense », confie-t-il.

 Pour faire partager sa passion, il organise chez lui, des ateliers sculpture découverte avec les scolaires de Saint-Marcel. Les enfants découvrent alors l’atelier de l’artiste et se plongent facilement dans son univers. Après démonstrations et explications, à eux de choisir les outils qui les inspirent et de les assembler. « Ils sont ravis, cette activité plaît beaucoup », déclare-t-il. Jacques Delarche est également présent sur de nombreux salons, expositions et galeries et est aujourd’hui reconnu à l’international (clientèle belge, canadienne, allemande…). Les clients lui demandent parfois de reproduire certaines pièces uniques, mais il préfère avant tout qu’on vienne voir directement son inspiration sur place.

 En perpétuelle quête artistique, Jacques Delarche conclut : « Je passe quelques heures à plusieurs mois à construire mes sculptures, le temps n’est jamais arrêté. Les œuvres sont des essais d’artistes, je ne sais jamais si elles sont terminées, elles peuvent toujours évoluer ».

 NDLR Toutes ces œuvres, ces dates et lieux d’expositions temporaires ou permanentes (dans de nombreux magasins, salons de coiffure…) sont sur le site : http://www.jacques-delarche.fr