vitrine de la galerie-expo

Chapeau, l’artiste !

La galerie-expo rue Saint Georges est une nouvelle venue dans le paysage artistique chalonnais. Chapeau noir vissé sur la tête, Michel Crâpeau, gascon d’origine, est le propriétaire des lieux et y expose ses créations : dessins à l’encre de chine, son outil de préférence, peintures, sculptures, vitraux.

Chalonnais et retraité depuis peu, il vient de s’installer dans la ville de Niépce pour se rapprocher de sa fille Fanny (propriétaire du restaurant La table de Fanny sur l’île St Laurent). Il en profite aussi pour ouvrir sa propre galerie-expo et y accrocher son travail.

L’esquisse d’une passion

En effet, Michel a commencé très tôt à créer, il raconte : « mon premier prix de dessin je l’ai gagné à 8 ans, je m’en rappelle ». Une passion croissante qui donne au jeune dessinateur l’envie de tester d’autres outils, d’autres possibilités. Il découvre l’encre de Chine qui deviendra un outil essentiel à sa pratique. Puis il s’essaye et poursuit son travail à travers la sculpture ainsi que la peinture et le vitrail. Il développe par ailleurs différentes techniques manuelles, tantôt inspirées du Moyen Âge, tantôt inventées par Michel lui-même.

Le vivant au cœur du travail

Refusant le terme d’artiste, Michel conte ses inspirations, tantôt fantastiques, tantôt liées à des faits et scènes réels, le vivant est au cœur de son travail. Il aime dessiner, peindre, représenter des animaux, des visages, des corps et nous livre :
«  Je peins et je dessine ce que j’aime, ce qui me plait. Ce n’est pas financier. Je le fais pour mon plaisir ! »

devant l'une de ses créations
Michel Crâpeau devant l’une de ses créations
Un espace ouvert

Selon lui, il est très important de montrer son travail, car les critiques, les avis et opinions l’intéressent.
La vitrine dévoile une partie du travail du créateur et appelle à visiter le lieu. À l’intérieur, Michel est là, une large feuille devant lui. Son dessin du moment s’inspire de l’histoire du triangle des Bermudes, Michel avoue : «  je ne sais pas à quoi ça ressemblera quand il sera fini. J’ai mon idée de départ, mais elle évolue avec mon dessin. ».

Sur les murs, des peintures colorées, des dessins à l’encre de Chine, des sculptures aussi. Michel expose et vend son travail « à des prix dérisoires »  selon lui, car l’objectif n’est pas financier.

une partie des oeuvres de Michel Crâpeau.
Une partie des oeuvres de Michel Crâpeau.
Une envie de partager

En effet, Michel aime partager ses passions et tend à créer du contact avec la population chalonnaise.
Ce contact est important pour lui, Michel livre avec un grand sourire:  « J’ai rencontré plus de personnes en 3 mois à Chalon, qu’en trois ans dans le Gers ! »

De plus, Michel propose des cours de dessin et de sculpture accessibles à quiconque ayant l’envie d’apprendre.

Nul doute qu’il saura vous inviter à partager sa passion en visitant sa galerie !