murmures urbain3

Chalon murmure moi

Orbe présente une expérience unique sur le festival. Le principe est simple, on échange son téléphone contre un iPhone et des écouteurs distribués. Le spectateur commence une promenade libre dans les alentours de Nicéphore cité. Dirigés par les documents audio d’une des trois « fictions », un monde se créer autour de nous.
Voir aussi le plateau télévisuel

murmures urbain1
C’est à Nicéphore Cité, que commence la déambulation sonore et où l’on reçoit Iphone et casque

Les trois fictions sont choisies en fonction d’une carte, rouge, jaune ou verte. Elles sont très personnelles, chacun évolue selon ses envies, il peut être compliqué de rentré dans le jeu. Pour ma part c’est mon coup de cœur du festival. On n’y trouve un univers original ou le spectateur est acteur. Le projet reverse le processus habituel d’écriture textuel du spectacle vivant avec des effets imprévisibles qui donnent lieu à de multiple situations. Pour avoir une idée complète de l’expérimentation, j’ai essayé deux des expériences proposées.

murmures urbain3

La fête foraine

La première, recréer une fête foraine, mouvement, bruit, agitation, oppression, confusion. Il y a une interaction avec le smartphone, qui brise le monde crée, les cris deviennent vite agaçant, le parcourt confus. Mais, on retrouve un esprit d’amusement, jeux de palet, labyrinthe, recherche de marchant de glace. Beaucoup de personnes se perdent, s’ennuient, est-ce parce que une fête foraine seul c’est maussade ?

murmures urbain4

La nature urbaine

La deuxième est une métamorphose de l’urbanisation en nature. On n’incarne un animal ou un insecte, qui suit le bruit calme et apaisant d’un ruisseau. Celui-ci est comparé à la route, les passages piétons deviennent des troncs d’arbres renversés. Les « autres » personnes, des animaux dangereux. Et nous ? Et bien nous sommes une petite abeille qui cherche à retrouver sa ruche, une bête aux aguets, ou encore une biche. Les ambiances sonores évoluent au cours de cette journée fictive. Le commencement est de nuit, bruit de chouette. A l’aube, on entend des oiseaux qui chantent. Et enfin le reste de la journée, des oiseaux, des bruits d’animaux, des insectes.

murmures urbain6
A la fin de la déambulation sonore, chacun peut exprimer par dessin, par écrit…son expérience

Orbe a réussi a créé une expérience unique au sein du festival, frais, innovant. Murmures urbain est une expérience à ne rater sous aucun prétexte.

 Murmure urbain se produit pendant tout le festival de 14h à 19h, à la cité Niepce, sur réservation par mail à murmuresurbains.mobi