OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Ces gentils travailleurs »

Dans le cadre de la 4e édition du festival « Viens voir les comédiens », festival des pratiques amateurs, au Réservoir à St Marcel, 11 comédiens de la compagnie « Les attrapeurs de rêves », venus de la Vallée des Vaux, ont joué la pièce « Ces gentils travailleurs », mis en scène par Anne Prost Cossio. Une cinquantaine de personnes ont assisté à la pièce de théâtre ce mardi 20 mai, à 20 h 30.

Anne Prost Cossio, comédienne à l’origine,  suit la troupe depuis 8 OLYMPUS DIGITAL CAMERAans en tant que metteuse en scène. Ce spectacle a été monté il y a un an et joué 4 à 5 fois devant le public.Elle explique le choix de la pièce et sa mise en scène : «Je voulais mettre en avant la journée du travailleur du lever au coucher en passant par des interactions : l’amour, les engueulades avec les collègues, avec le patron… J’ai fait un montage de plusieurs textes de différents auteurs contemporains. La plupart des textes sont écrits par un des comédiens : Jean-Marie. Ça reste du divertissement. Les acteurs souhaitaient quelque chose de léger. Je voulais tous les comédiens sur scène, pendant toute la pièce (1 h 30), c’est un exercice difficile à jouer. C’est à la fois difficile de ne pas lâcher prise, mais cela permet de souder l’équipe, c’est intéressant pour la vie de la troupe ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAnne Prost Cossio, a voulu montré le côté linéaire de la vie quotidienne, mais au final pas tant que ça « Extérieurement on semble tous pareil, mais intérieurement, on a chacun notre tempérament, on est différent » déclare-t-elle.

Tous veulent une augmentation !

À cette époque, entre 1910 et 1930, tous n’étaient pas contents de OLYMPUS DIGITAL CAMERAleur condition de travail, chacun rêvait à sa manière de son futur idéal. Dans ce service de dactylo, mis à part la fillote du patron, et une autre, toujours heureuse, les autres souffrent de leurs conditions. La pièce dévoile une journée type en entreprise : le réveil, la sonnerie, les engueulades, la cantine, les histoires d’amour, et surtout le rêve d’être augmenté ! Une chose que le patron sait faire espérer, laissant ses employés rêver ! Une pièce pleine d’humour, mettant en scène un contexte difficile et tellement réel !

Au milieu : Jean-Marie
Au milieu : Jean-Marie

Jean-Marie, comédien, qui a participé à l’écriture des textes, explique son inspiration : « Connaissant bien les acteurs, je me suis mis à la leur place et j’ai choisi un texte qui correspond à leurs personnalités. Dans ma jeunesse, j’ai connu cette ambiance des usines… l’exercice a été facile pour moi, cela m’est venu naturellement. Au départ, quand Anne nous a proposé la pièce, personne n’y croyait, mais finalement après l’avoir joué une fois, on était ravi du résultat. On est tous enchantés de la jouer. Le fait qu’on soit tous sur scène est rassurant, l’ambiance est plus détendue ».

Maryse, spectatrice livre son avis : « C’était bien, plein de réalités ! OnOLYMPUS DIGITAL CAMERA a beaucoup ri, mais c’était quand même très réel ! » Jeanine ajoute : « Très bien joué ! Très belles mimiques ! J’ai travaillé moi-même 42 ans dans l’administration, j’ai bien connu ça ! Quand on est passé à la machine à écrire électronique, nous étions les plus heureux ! On commençait à perdre nos doigts ! »