Archives de catégorie : Société

Nicolas Hulot sort de la campagne

C’est officiel, Nicolas Hulot n’ira pas en campagne présidentielle. Après un long suspense qui durait depuis le 7 novembre, ce n’est que samedi (20 janvier) que sa décision fut prise. Son engagement en faveur de l’écologie et de son pacte écologique continue pourtant.  Alors, voilà, c’est comme s’il était mort que Ségolène Royal lance que « le combat de Nicolas Hulot doit se poursuivre ». Enfin, un candidat important passe à la trappe, à la plus grande joie de tous les autres. Les ténors ont les mains libres pour s’approprier de façon démagogique la lutte de l’écologiste.
 
Qui va profiter de ce retrait ? Voynet, Lepage, Bové ? Non surement pas, ce sont les Sarkozy et autres Royal qui se frottent les mains. Ils vont faire miroiter à tous les Français que leur action sera exemplaire, et que ce sont de vrais écologistes. Bien sûr, tout le monde y croit…
J’aimerais tant que les candidats tiennent leurs engagements pris en signant le « Pacte écologique ». Mais comment penser qu’ils n’usent pas de ce prétexte juste pour amadouer une partie de l’électorat ? N’oubliez pas que c’est de notre avenir à tous que dépend la sauvegarde de notre planète ! Quand je me dis aussi que des clowns n’ont pas voulu le signer. Tout cela car ça créerait encore des impôts selon l’extrême droite. À l’opposé, Besancenot et Laguiller n’estiment pas que les propositions faites soient en adéquation avec la lutte sociale…

Sans rire, quand j’entends ce genre de réflexion, je n’ai qu’un cri à pousser : Nicolas Hulot, reviens !! Car s’il y a bien une victime du retrait de l’animateur d’Ushuaia, c’est la Terre.

Bonne année… électorale !

2007, année fatidique. D’ici l’été, nous aurons élu un nouveau (?)  président de la République ainsi qu’une nouvelle assemblée. Alors, pour une fois, les médias se sont intéressés aux vœux des candidats. Ambiance déprime chez les Verts de Dominique Voynet ou révolutionnaire pour Olivier Besancenot qui s’est attelé avec une petite délégation à construire un mini mur à l’hôtel de ville d’Ivry pour alerter sur le manque de logements sociaux. Mais c’est chez Bayrou que les journalistes se sont le plus régalés. Leçon de morale de la part du candidat UDF qui reproche aux médias « puissants » de ne parler que de Ségolène Royal et de Nicolas Sarkozy ! » Mais, tout le monde veut bien écouter M. Bayrou ; seulement, il ne fait que de se plaindre de Mme Royal et M. Sarkozy !

 Chez Le Pen, nous avons eu droit sur internet aux souhaits du Premier de l’an où ce dernier souhaite… un joyeux Noël ! Guère plus à gauche, De Villiers, « le vrai rempart contre Ségolène Royal » voudrait une « pépinière à PME » dans toute la France. Mais vu ses 3% d’intentions de votes, il semble que les pépinières de France ne veulent pas tous de De Villiers. Et puis, pour faire plaisir à M. Bayrou, voyons ce que nous ont souhaité Sarkozy et Royal. L’un nous fait miroiter que grâce à lui, « tout est possible », l’autre nous souhaite de Chine beaucoup de « bravitude ». Et il nous en faudra de la « bravitude » pour savoir pour qui voter en avril prochain.

 Gageons que le débat arrivera à décoller au fur et à mesure de la campagne un peu plus que ces tristes vœux. Sinon, c’est M. Chirac qui en profitera… Ils sont prévenus.