Archives de catégorie : Objectif Métiers 2012 – Métier d’Art

Châtelet Coiffure…pour être beau et belle

Toutes les deux bachelières, Caroline Blot était éducatrice spécialisée, Mélanie Lava en Bac STG pourtant cette année, les jeunes femmes suivent toutes les deux un CAP accéléré. Sur un an, elles alternent cours théoriques et pratiques, stages en salon et pratique dans le salon de l’école, qui reçoit de la clientèle à un prix très compétitif. Objectif Métiers était aussi pour elles l’occasion de participer à une première expérience de concours de chignons. Parfait entraînement pour leurs futurs concours. Pour elles l’an prochain, le même objectif, décrocher le Brevet professionnel qui leur permettra plus tard d’ouvrir leur salon.

 

J’ai trouvé ma voie… psychologue dans l’armée

Élise Nicolas comme beaucoup de ses camarades a foulé le tapis rouge de la 4e édition du salon Objectif Métiers dans un but bien précis, avoir une vision précise des choix à faire dans les mois à venir. En l’occurrence, la jeune collégienne a semble-t-il déjà trouvé sa, ou plutôt ses voies. Sensible au contact avec les gens et depuis longtemps convaincue, elle veut devenir psychologue, mais dans l’armée, pour pouvoir aider ces militaires souvent confrontés à des situations difficiles. Sur le Salon, elle a pu rencontrer des professionnels de la santé et des militaires pour se faire une idée du chemin à parcourir tout en se familiarisant avec le quotidien du métier. L’occasion aussi pour la collégienne de visiter les stands de ce qui deviendra son futur lycée, ce sera après le brevet ! Bonne chance à elle.

 

Objectif métiers réussi pour Ysaline et Tiffany, collégiennes

Objectifs Métiers, c’est avant tout le salon des collégiens et lycéens, désireux d’en savoir plus sur leur orientation, leur carrière professionnelle. Et pour certaines, leur avenir semble déjà tout tracé. Ysaline Pretel, venu avec sa classe de troisième du collège de Saint-Germain du Bois venait avec une idée en tête, en savoir plus sur le métier d’éducatrice spécialisée. Elle a pu trouver tous ses renseignements sur place. Tout comme sa camarade, Tiffany Campo désireuse d’en savoir un peu plus sur un métier qui fascine plus ou moins jeunes, technicien de la police scientifique. Les collégiennes sont unanimes, Objectif Métiers, c’est Objectif réussi…!

JBC Aurélie Girard, l’évènementiel du salon

Aurélie Girard est directrice déléguée de l’agence de communication et d’événementiel JBC. Elle a succédé à Pierre Roux le 1er janvier dernier à la tête de l’agence. Sa mission, organiser avec son équipe les nombreux salons que propose JBC, entre autres et pour la 27e année, le salon des métiers Objectifs Métiers au Parc des Expositions de Chalon. Elle était bien entendu sur place les 4 jours pour veiller au bon déroulement de l’événement, à l’accueil des visiteurs…

Le nouveau destin de Pierre Roux, ex-délégué de JBC, le Maître du salon

Directeur délégué de JBC, l’agence de communication évènementielle a tiré sa révérence le 1er janvier 2012, laissant ainsi sa place à Aurélie Girard à la tête de l’agence bourguignonne. Il revient sur les 27 années d’Objectif Métiers, rappelant l’importance non négligeable d’un tel salon, répondant aux préoccupations des collégiens des parents ou des demandeurs d’emploi. Aujourd’hui, Pierre Roux rejoint EPIC, regroupant le parc des expositions, l’office de tourisme et à Chalon spectacles, bientôt rejoints par le port de plaisance. Une nouvelle aventure commence pour Pierre Roux avec beaucoup de projets dans ses bagages.

Paul Levoisav…passion farine

Boulanger retraité depuis six mois, Paul Levoisav était tout de même de la partie cette année avec ses collègues derrière l’un des stands qui attirent chaque année des yeux émerveillés devant les étalages de croissants, de baguettes et de chouquettes. Pas étonnant pour ce passionné pour qui la boulangerie est une grande histoire d’amour. De parents eux-mêmes boulanger, la farine, il est tombé dedans quand il était petit, à une époque où les machines n’avaient pas encore investi les cuisines. Il relate l’évolution de son métier au fil des années et sur sa longue carrière où il s’est vu former ses apprentis, toujours motivé d’apprendre. Car pour Paul Levoisav, un bon boulanger, c’est de la patience, de la motivation et aussi… du courage pour préparer toutes ces bonnes choses à l’heure où les clients dorment encore. Mais c’est aussi, du moins pour Monsieur Levoisav, une véritable passion.

Journaliste…toujours un beau métier et un bel avenir

Frédéric Bouvier est Rédacteur en chef adjoint du Journal de Saône-et-Loire. Grâce à son père lui-même journaliste, il pige dès l’âge de 16 ans pour le quotidien national l’Équipe. Il n’y a pas de secret, pour devenir journaliste, il faut de la motivation et surtout beaucoup de curiosité. Il revient sur les qualités indispensables d’un bon journaliste, les filières possibles pour obtenir la si précieuse carte de presse et nous livre son parcours personnel. Alors que beaucoup préviennent les étudiants du peu de débouchés qu’offre le domaine du journalisme, Frédéric Bouvier attire notre attention sur les nouveaux médias qu’offrent aujourd’hui Internet et les nouvelles technologies. Pour lui, le journalisme a encore un bel avenir devant lui, avis aux amateurs.

Marine nationale… les hommes et femmes de la mer

Comme chaque année, la Marine nationale est présente sur le salon et attire toujours autant de collégiens curieux et avides d’actions. D’autant plus que la Marine vient de lancer sa dernière campagne de recrutement jusqu’au 12 février « Et si vous étiez déjà marin sans le savoir » interroge les affiches du stand ? Notre invité, Philippe Maertens (à l’initiative du Typo Envoyé Spécial Marine Nationale à retrouver sur notre site) est membre du CIRFA de Dijon. Il revient sur cette nouvelle campagne de sensibilisation et sur quelques-unes des nombreux métiers proposés au sein de la marine nationale. Une chose est certaine, il y en a pour tous les goûts, la seule contre-indication restant le mal de mer…

JP Blondet, super flic de la Brigade des stupéfiants et du GRI

Jean Philippe Blondet commence à être habitué des interviews devant les caméras de Typo. Pour cette nouvelle édition, il revient sur son rôle au sein de la brigade des stupéfiants de Chalon-sur-Saône et également sur le Groupement d’Intervention Régional (GIR), un service pluridisciplinaire, créé en 202 sur la volonté de Nicolas Sarkozy, qui amène sur certaines enquêtes les forces de police à travailler avec d’autres services de l’État comme les Impôts, la police technique et scientifique, la douane, les maîtres chiens, etc. L’occasion à travers cette interview de revenir sur quelques-uns des plus de 70 métiers qui sont ainsi proposés au sein de la police nationale. Des métiers qui fascinent toujours les jeunes à en observer la fréquentation des stands durant le salon. Mais gare aux stéréotypes prévient Jean Philippe Blondet, la réalité rattrape souvent les fantasmes lorsqu’il s’agit d’une scène de crime, un accident routier… La réalité semble somme toute moins attirante.

Technicien modeleur…l’art au bout des doigts

Chloé Français et Baptiste Sennesael ont au moins deux points en commun. Premièrement l’art les passionne et ils sont tous les deux en première année de Bac professionnel technicien modeleur au lycée des métiers de la céramique à Longchamp (21). Ils nous décrivent leurs semaines au lycée, alternant les matières générales (Français, Maths, Histoire, Sciences) et les cours plus spécialisés, l’art appliqué, le modelage, le dessin technique. Viennent ensuite les ateliers où sont réalisées les œuvres en terre, en plâtre, etc. Plus de renseignements sur le site du lycée : http://www.lyc-ceram-longchamp.fr/

Bac pro maintenance…Ils sont les « Docteurs bobos » des entreprises

Ils sont les « Docteurs bobos » des entreprises. Leur mission diagnostiquer et résoudre les pannes des machines en entreprise. Un travail indispensable aujourd’hui où les machines sont omniprésentes dans l’industrie. Concernant l’emploi du temps, tout en assistant aux cours généraux les lycéens sont formés aux systèmes automatisés, le pilier de cette section, l’expérimentation de divers systèmes, de l’économie, de la gestion d’entreprises, du dessin industriel. De plus, les élèves participent à des stages en entreprises, idéals pour se forger une idée du monde du travail. Retrouvez les informations sur le site du lycée ainsi que les autres filières proposées (Chaudronnerie, ELEC, usinage, etc.). http://www.balleure.org/

Pôle emploi mobilité de la fonction publique territoriale…une diversité de métiers

Patricia Bolleteau est coordinatrice du pôle emploi mobilité au centre de gestion de la fonction publique territoriale. En France l’on en dénombre trois types, la Fonction publique d’État, hospitalière et territoriale qui regroupe les employés de communes, des conseils généraux ou des autres établissements publics, soit plus de 57 000 employeurs potentiels pour 1 800 000 employés. La première image qui vient à l’esprit, c’est celle du secrétaire de mairie. Pourtant, ce sont près de 230 métiers qui sont proposés. Nombre d’entre eux restent inconnus comme les personnels chargés de l’entretien des voiries, des électriciens, des chauffagistes… Plus d’informations sur www.emploipublic.fr/

 

Agents de sécurité, les hommes et maintenant les femmes à l’oreillette

Ils sont les hommes et femmes à l’oreillette. Chargé du bon déroulement de diverses manifestations, de la sécurité de ses participants les agents de sécurité ont aussi un rôle d’accueil. L’attention, la patience, l’amabilité, la résistance sont les maîtres mots de ce métier qui s’est professionnalisé ces dernières années. Aujourd’hui, la carte est obligatoire pour exercer les professions du domaine de la sécurité. Nos invités, Jonathan et Pauline font tous les deux partie de cet univers. Le premier travaille pour une agence privée Fast Events, et est entre autres chargé de la sécurité du salon Objectif Métiers. Pauline elle est en troisième année de Bac pro Prévention Sécurité au lycée chalonnais Hilaire de Chardonnet.

Assistante sociale, à votre écoute

Écouter l’autre, comprendre ses problèmes, le diriger du mieux possible pour les résoudre ou agir si cela est possible. Voici la définition de la profession d’assistante sociale sur laquelle revient Stéphanie Gremeret dans notre émission. Exerçant ce métier depuis déjà 7 ans au Centre Hospitalier de Sevrey, elle revient sur les motivations indispensables à son métier, les différentes modalités d’accès et sur son quotidien au CHS.