Archives de catégorie : Chroniques japonaises

Toutes les semaine, d’octobre 2012 à juin 2013, Alexis Hontang, ancien rédacteur en chef de Typo nous livre sa vision du Japon, où il passe sa 3ème année de Sciences Po.
Alexis a fait pour Typo des missions au Maroc, Réunion, Mayotte, Cambodge, Israël-Palestine

Avec les mille éléphants

Luang PrabangLe train violet et jaune de la compagnie ferroviaire thaïlandaise franchit le Mékong et s’arrête en territoire laotien. La gare de Tanaleng est toute petite. Pas de vendeurs aux alentours, juste des champs ; les conducteurs de tuk-tuk ne sont pas à chercher les clients, mais se sont réunis autour d’une table à jouer joyeusement à un jeu similaire aux dominos. Bienvenue au Laos.

Continuer la lecture de Avec les mille éléphants

Bangkok : vu !

IMG_3628_resizedBangkok est la destination à la mode. Pour les millions d’étrangers qui posent pied chaque année sur les bords de la rivière Chao Phraya, la capitale de la Thaïlande est l’endroit pour tous les plaisirs à moindre coût ; une ville où l’on peut recevoir des massages, pas tous coquins cependant, pour 3 €, manger très correctement pour 1,50 €. La bière est trois fois moins chère qu’à Tokyo ; et surtout, en février, il fait 30 degrés. Bangkok a été servie de décor pour la suite du film Very Bad Trip pas par hasard.

Continuer la lecture de Bangkok : vu !

Au marché aux poissons

Dans les allées de Tsukiji Depuis la période où on les appelait encore les Wa, les Japonais ont fait du poisson une base de leur alimentation. La chair crue du sakana – « poisson » – peut être coupée en fines lamelles et être mangée de cette manière (sashimi) ou collée à une base de riz par du wasabi (sushi). On peut aussi le déguster sous une forme de pâte compacte similaire à la quenelle (kamaboko) que l’on fait tremper dans un bouillon (oden). Le populaire onigiri n’est qu’une boule de riz entouré d’algue avec au centre du saumon, du thon ou de la crevette, parfois du congre ou de la rascasse.

Continuer la lecture de Au marché aux poissons

À Hong Kong

L'impressionnante densité urbaine d'Hong KongChaque voyage hors du Japon rend toujours le même constat : Tokyo n’est pas un endroit comme les autres. À quatre longues heures d’avion de l’archipel, Hong Kong rayonne de sa prospérité économique. Là-bas, assis sur un tabouret devant un carton, certains vendent des I-Pad dans la rue. L’odeur des friteuses encercle les stands de nourriture. Au pied des gratte-ciel, des costards-cravates à l’accent de Brighton descendent des bières en parlant fort. Ces clichés seraient invraisemblables au pays très policé de l’empereur Aki Hito.

Continuer la lecture de À Hong Kong

Haricots, chocolats et nouvelle année

 

Le quartier Shinjuku (2009 - Morio)

Le 3 février, les Japonais se sont essayés au lancer de haricots. Ils répètent « Les démons dehors ! Le bonheur à l’intérieur ! » en lançant des grosses poignées de graines. Celles-ci s’envolent puis recouvrent le sol des temples et des maisons. Cette cérémonie est appelée le Setsubun. Elle est supposée chasser les mauvais esprits des foyers, et apporter la bonne fortune pour l’année à venir. Elle coïncide avec l’arrivée du printemps dans l’ancien calendrier lunaire. Mon appartement fut littéralement recouvert de haricots ; mais la satisfaction de savoir que les démons ont fui mon habitat l’emporte sur les longues minutes de ménage qui ont suivi.

Continuer la lecture de Haricots, chocolats et nouvelle année

Ganbatte !

Alexis au travail de japonais ( K. Myeong - crédit photo) Cette semaine était la semaine des examens et des rapports à rendre. Les cafés sont squattés par les étudiants dont les classeurs et les manuels débordent des sacs. À la bibliothèque, il n’y a plus une place de libre devant les ordinateurs. La salle d’études, ordinairement vide, est occupée par des dos cambrés sur leurs livres. Alors que se profile la fin du semestre d’automne, le temps est aux bilans. Certains tirent les comptes définitifs de leur séjour sur l’archipel, et rentrent au bercail en février ; en les voyant, je me rends compte de la chance de rester encore un semestre de plus.

Continuer la lecture de Ganbatte !

Une heure avec les maid

Les plats servis sont disposés de manière "mignonne". Ici, une glace ressemblant à un ourson. (crédit photo: K. Myeong) Tokyo est connue pour ses excentricités. La nuit, les néons de milliers de boutiques illuminent les rues, et sont autant d’invitations à s’aventurer dans des lieux parfois très originaux. À côté des bars plus traditionnels existent des cafés aux thèmes plus… provocants. Certains bars enferment leurs clients dans des cellules de prison et leur servent leurs boissons dans des seringues. Dans d’autres, les clients peuvent se payer un vrai chat pour une heure. Dans un autre registre, les maid cafés participent à la réputation de Tokyo l’insolite.

Continuer la lecture de Une heure avec les maid

20 ans au Japon

Dans les gradins de la salle, chacun écoute attentivement le discours du maire. Au Japon, l’anniversaire des 20 ans marque l’entrée dans le monde adulte. Dans cette société encore très ritualisée, un tel événement ne pouvait passer inaperçu. Chaque année, le deuxième lundi de janvier, la « cérémonie de la majorité » (seijinshiki) consacre le passage à l’âge des responsabilités de toute une génération de Japonais. Si cette date fut institutionnalisée après la Deuxième Guerre mondiale, ses racines remontent cependant au Moyen-Âge.

Continuer la lecture de 20 ans au Japon

À la frontière nord-coréenne

DMZ, pour "Zone démilitarisée" en anglais La Corée du Nord est source de tensions en Asie comme dans le reste du monde. En Corée du Sud, alors que la capitale Séoul n’est qu’à une heure de route de la frontière, la menace se fait d’autant plus grande. Le dialogue entre les deux pays a été interrompu il y a quelques années déjà ; le service militaire, 21 mois, est obligatoire pour les hommes, et il est courant de croiser des treillis dans la rue. Aux angles dans les bouches du métro, des étagères pleines de masques à gaz en rajoutent à cette atmosphère un peu surréaliste.

Continuer la lecture de À la frontière nord-coréenne

Chroniques du Japon… en Corée du Sud ! (1/2)

Dans le quartier de GangnamLe 30 décembre, Le Monde publiait ses « treize tournants mondiaux pour l’année 2013 ». En 6ème position, avant l’avenir du journal papier et le réchauffement climatique, un article évoquait une tendance que je ne m’attendais pas à lire : « “Séoul la cool” menace la suprématie de Tokyo. ». Le journaliste décrit comment la capitale de la Corée du Sud est devenue le nouveau lieu branché d’Asie du Nord-est. En 2012, près de huit millions de touristes, un record, sont passés par la ville natale du Gangnam style – Gangnam est le nom d’un quartier de Séoul.

Oishiiii

« Oishiiii ! » Ce mot accompagne chaque repas au Japon. « Délicieux ! » À peine le plat servi, que certains dégainent même leur téléphone portable pour prendre des photos. Comme ailleurs en Asie, la nourriture fait l’objet d’un véritable culte au pays du soleil levant. La nourriture est toujours disposée de manière à rendre la chose kawai, « mignonne » ; à télévision, nombreuses sont les émissions culinaires, ou celles comparant des plats venant de différents restaurants – et souvent, ces plats sont tous oishi et il n’y a pas de vainqueur.

Élections et tremblements

Elections JaponL’actualité est agitée en ce côté du globe. Vendredi 7, un tremblement de terre de magnitude 7.3 a secoué le Japon. Il s’en est suffi pour déterrer de mauvais souvenirs. L’alerte tsunami a été lancée sur la côte nord-est de la principale île de l’archipel, pendant que les chaînes de télévision relayaient à la minute près les moindres détails de l’évènement. On pouvait y voir des plans en temps réel de la centrale de Fukushima ainsi que des bords de mer menacés par la grande vague. Les zones sinistrées par le tsunami de mars 2011 ont été évacuées – environ 5000 personnes -, les trains grande-vitesse Shinkansen à destination du Nord-Ouest annulés.

Continuer la lecture de Élections et tremblements

Les Japonais appelés aux urnes dimanche

Panneaux électoraux - élection du député - région de TokyoLe Japon vient de vivre une semaine agitée. Mercredi, le missile nord-coréen survolait les îles méridionales d’Okinawa, réveillant de vieilles tensions avec le gênant voisin communiste ; jeudi, un avion chinois passait au-dessus des îles Senkaku, administrées par le Japon, mais revendiquées par la Chine. Pour Pékin, le timing était parfait : le 13 décembre coïncide avec la commémoration des 75 ans du « massacre de Nankin », durant lequel les soldats nippons tuèrent entre 40 000 et 200 000 civils chinois. Aux yeux de Tokyo, c’est une « nouvelle provocation. », d’autant que c’est la première violation de l’espace aérien national depuis 1958 !

Continuer la lecture de Les Japonais appelés aux urnes dimanche

La leçon de franponais

L’image de la France fait vendre. Derrière ces six lettres se cache tout un imaginaire de ruelles romantiques, de repas copieux arrosés de vin rouge, d’un certain savoir-vivre, qui semble être toujours vivace dans l’esprit des Japonais. « Vie de France », une chaîne de boulangeries dont la façade bleu-blanc-rouge est dans presque toutes les gares de la région de Tokyo symbolise cela. Il s’y dégage une odeur sucrée de cannelle, les produits sont soigneusement disposés sur des étalages plaqués bois, tous les employés portent des toques : c’est l’image fantasmée d’une boulangerie. Pour le Français que je suis, ce fut un choc que d’y entrer. Moi qui voulais un simple pain aux raisins, je me retrouve devant des « roulés au bacon », des sortes de chocolatines croisées avec de la brioche, des croque-monsieur thon-carotte-poivron-tomate-sauce blanche.

Continuer la lecture de La leçon de franponais