Archives de catégorie : Bombay (Inde)

Vers une exportation du cinéma indien??

Alors que la production cinématographique de l’Inde représente presque le quart de la production mondiale, combien ce pays a-t-il produit de chef-d’œuvre et combien de cinéastes indiens comptent-ils dans la cinématographie du XXe siècle?? Paradoxalement très peu. Deux ou trois réalisateurs sont reconnus comme cinéastes universels, mais le cinéma populaire hindi a étouffé l’émergence d’autres cinémas. Continuer la lecture de Vers une exportation du cinéma indien??

Cinéma. Bollywood impose sa loi

Bollywood, un terme lancé ironiquement par la presse indienne à la fin des années 1970, désigne l’économie cinématographique qui s’est développée à Bombay. Ce cinéma populaire se caractérise par l’ambition d’être un spectacle total. Les films «hindi» sont en effet réputés «masala», littéralement combinaison de plusieurs épices, mélange de musique, de chants, de danses et de récits.

Continuer la lecture de Cinéma. Bollywood impose sa loi

Lutte pour l’Indépendance. Souvenirs de vétérans

Dans la nuit du 14 au 15 août 1947, au douzième coup de minuit, le drapeau tricolore vert-blanc-ocre est hissé. C’est la fin de deux siècles de domination Britannique, l’Inde accède à l’indépendance. Nava Kaal et son épouse, Nivedita Pinglay, se souviennent des événements qui ont jalonné la lutte pour l’indépendance, lutte à laquelle ils ont participée. Continuer la lecture de Lutte pour l’Indépendance. Souvenirs de vétérans

Un gourou miraculeux

En Inde, Sathya Sai Baba est une icône vivante. Et, bien qu’il ne soit pas né Dieu, à Shirdi, un temple a été érigé en son nom. Durant sa vie, il n’a cessé d’émerveiller le monde par des miracles quotidiens. Alors, Sai Baba, Homme ou Dieu ? Qui sait… »Il n’y a qu’une religion, celle de l’amour ; une seule caste, celle de l’humanité ; un seul langage, celui du cœur ; un seul Dieu, omniprésent « . Sai Baba Continuer la lecture de Un gourou miraculeux