1er janvier 2007, la Roumanie entre dans l’Union…

Les jeunes Roumains, qui sont souvent plus optimistes que leurs adultes, cette fois-ci préfèrent rester les pieds sur terre

Les jeunes Roumains, qui sont souvent plus optimistes que leurs adultes, cette fois-ci préfèrent rester les pieds sur terre : « Je crois que les premières années après l’intégration de la Roumanie à l’Union européenne seront très difficiles pour les Roumains » dit Anca, lycéenne roumaine au lycée Jean Louis Calderon de Timisoara et Ioana, sa camarade, renforce cette idée en ajoutant : « Pour le citoyen moyen, la situation ne peut que s’empirer au début, et les plus aisés vont en profiter comme d’habitude. »  En regardant la moitié pleine du verre Adrian, lycéen lui aussi, conclut : « N’importe quelle chose a des aspects négatifs, mais aussi positifs. Il faut seulement être optimiste et savoir profiter de chances qu’on nous offre. »

Bienvenue à la Roumanie, 27ème pays membre de l’Union